Le glyphosate sera autorisé pour cinq ans de plus dans l'UE, 18 pays ont voté en faveur

Le renouvellement pour cinq ans de l'autorisation du glyphosate, une substance active utilisée dans des herbicides, a été approuvé par une majorité des Etats membres de l'Union européenne a annoncé Denis Ducarme, ministre de l'Agriculture.

Les Etats membres de l'UE, réunis au sein d'un comité d'appel, ont voté lundi en faveur d'une nouvelle autorisation pour cinq ans de l'herbicide controversé glyphosate, a annoncé la Commission européenne.

Dix-huit pays ont voté en faveur de la proposition de l'exécutif européen, 9 s'y sont opposés et un pays s'est abstenu, permettant d'atteindre la majorité qualifiée requise, contrairement à un premier vote début novembre.

>>> Pour connaitre le détail du vote, cliquez ici.

Une majorité de 67,5% s'est dégagée pour renouveler l'autorisation du glyphosate, autorisation qui arrivait à échéance le 15 décembre prochain. Le ministre "déplore extrêmement vivement qu'aucune disposition ne mettant en place un 'phasing out' du glyphosate ni aucun budget pour financer des alternatives n'aient été prévus", a indiqué sa porte-parole à l'agence Belga.

La Belgique va prendre contact avec d'autres pays ayant voté contre le renouvellement - la France, l'Italie, l'Autriche et le Luxembourg notamment - pour se mettre d'accord sur une position commune et chercher des alternatives à cette substance notamment utilisée dans le Roundup commercialisé par Monsanto.

>>> A lire aussi : les réactions belges après l'annonce du résultat du vote

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK