Le glamping et les logements insolites ont le vent en poupe en Wallonie

C’est une tendance qui se développe à l’étranger, mais aussi en Wallonie. Que l’on opte pour le glamping, version chic du camping, ou pour des logements atypiques dans un petit coin de verdure, les vacances proches de la nature, mais avec un certain confort, ont le vent en poupe.

Au camping de la Semois, à Florenville, tipis, tonneaux, yourtes mongoles ou tentes berbères sont dispersés au milieu des tentes des autres campeurs. Quinze hébergements atypiques au total, équipés d’un frigo, d’un coin cuisine et de vrais lits. Mais si les logements sont confortables, cela reste du camping. Les sanitaires sont communs, et on se partage les berges de la Semois. La formule séduit. Chaque année depuis 2009, les propriétaires imaginent un nouveau logement atypique.

Des hébergements extérieurs, qui allient nature et confort, c’est aussi ce que propose Françoise Godard depuis 10 ans, au domaine de la Carrauterie. Là, le retour à la nature, le dépaysement, n'excluent pas les prestations haut de gamme... Piscines, massages ou encore jacuzzis sont proposés aux touristes.

Le concept séduit essentiellement une clientèle de proximité, à la recherche de vacances originales, dépaysantes, proches de la nature... mais tout confort garanti.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK