Le geocaching : un jeu de chasse au trésor 2.0

C’est de façon tout à fait encadrée que des centaines de randonneurs partaient à l’assaut de la citadelle de Namur ce week-end pour participer à un événement de geocaching. Un jeu qui consiste à trouver des boîtes cachées à différents endroits et d’y laisser son nom pour prouver qu’on les a bien trouvées. Rien d’autre à gagner que le plaisir de la recherche. C’est un loisir familial qui donne un but à la promenade.

Le geocaching est une chasse au trésor 2.0. Pour trouver les fameuses boîtes, pas de carte, mais un GPS de randonnée ou une application sur son smartphone. N’importe qui peut y participer. La position GPS indique où se trouve le promeneur et où sont cachés les « trésors ». Les points jaunes indiquent les caches trouvées, et les points verts celles qui demeurent encore secrètes.

Dominique est un véritable addict du géocaching, en trois ans il a découvert 13.000 caches partout en Europe. Tous les mois, il part à l’étranger pour en trouver de nouvelles. « l’Europe devient un peu courte maintenant, et je prévois d’aller plus loin ».

Le géocaching se pratique seul, entre amis ou en familles. Certains découvrent des caches par hasard au gré de leur promenade, mais d’autres établissent leur itinéraire en fonction des caches qu’ils veulent trouver. Avec son mari et ses trois enfants, Brigitte a rapidement succombé elle aussi : « Ça fait pas mal de promenades, en général ce sont aussi nos vacances et cela permet de visiter des tas d’endroits que l’on n’aurait pas trouvés autrement. » Mais cela fait du sport. Au sein de la famille, c’est la course à qui va le trouver le premier.

Pour les inconditionnels du geocaching, l’événement organisé ce week-end à Namur était un véritable must : on y rencontrait des passionnés, pour partager ses expériences. Et les participants, venus de toute l’Europe et même des Etats-Unis, ont reçu en primeur les coordonnées GPS de caches spécialement créées pour l’occasion.

Le geocaching est né aux Etats-Unis il y a presque 20 ans… Il s’est répandu partout dans le monde et il compte en Belgique de nombreux adeptes.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK