Le "gang des vieux en colère" manifeste ce lundi: "Messieurs du gouvernement, tremblez !"

C'est une bande de copains. Une petite dizaine tout au plus. Qui ont choisi de créer un mouvement citoyen original. "Le Gang des Vieux en Colère" voilà son nom. Ce 16 avril, ils ont décidé de se mobiliser. Une centaine de personnes se sont rassemblées à 15h00 sur la place de la Liberté à Bruxelles. 

Pourquoi ? Et bien parce qu'ils ne peuvent accepter les réformes du gouvernement fédéral en matière de pension. Notamment l'âge légal de départ à la retraite à 67 ans. Mais aussi le nouveau système de pensions à points.

"Pour nous qui sommes vieux, ce n'est déjà pas facile" dénonce Michel Huisman. "Mais pour vous les plus jeunes, nos enfants, nos petits-enfants, avec le projet de monsieur Bacquelaine, c'est monstrueux. Tout le monde n'est pas capable de financer soi-même une partie de sa pension".

"Ce sont les ruisseaux qui font les grandes rivières"

Le Gang des Vieux en colère n'a pas pour ambition de faire infléchir les choix du gouvernement en matière de pension. "Mais tous les mouvements de contestation mis en ensemble, cela fait que les ruisseaux deviennent des grandes rivières. Puis se transforment en fleuves. Messieurs, mesdames du gouvernement, tremblez !".  Une lettre ouverte a d'ailleurs été remise par une délégation au cabinet du Premier ministre Charles Michel.  Ils préviennent qu'ils iront jusqu'à s'imposer dans les réceptions ministérielles.

L'idée du Gang des Vieux en Colère est né dans un troquet bruxellois. Et s'ils n'étaient que quelques-uns. Aujourd'hui, grâce à la caisse de résonance que sont les réseaux sociaux, ils sont environ 2000.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK