Le Frunch, la pause déjeuner du vendredi

Le Frunch, la pause déjeuner du vendredi
Le Frunch, la pause déjeuner du vendredi - © Tous droits réservés

C'est la contraction de deux mots: Friday qui signifie vendredi et lunch pour désigner le déjeuner. La pause midi revisitée de manière originale. Vu le succès de la première édition en 2014, l'expérience est reconduite cette année.

Entre mai et septembre, la cour intérieure du BIP (la maison de la Région bruxelloise) se transforme en terrasse estivale. Transats, kicker, DJ, foodtrucks: ce n'est pas un décor de vacances, mais bien celui du Frunch. Quand le soleil est de la partie, c'est l'endroit idéal pour décompresser et se changer les idées pendant la pause de midi. Objectif: nous inciter à prendre le temps de s'arrêter, de souffler, au moins une fois par semaine. Le tout dans une ambiance décontractée, conviviale, avec des travailleurs de tous horizons.

De nos jours, la plupart d'entre nous mangeons un sandwich sur le pouce, tout en continuant à travailler. Gaëtan Dussolier, conseiller en prévention au travail est formel: "Manger au bureau est quelque chose à ne pas faire. Les gens veulent partir plus tôt et préfèrent avaler leur repas vite fait. Mais ça veut dire pas de pause pour le corps, pas de récupération et surtout moins d'efficacité par la suite."

Au Frunch, on peut se reposer, danser, boire un verre ou manger. A vous de choisir. Et les autres jours de la semaine, on fait quoi? Ne boudons pas le resto d'entreprise avec les collègues, le moment lecture au parc, le sport ou une petite sieste. L'essentiel est de s'arrêter, peu importe la manière.

F. Collienne et O. Fontana

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK