Le festival du film d'amour est lancé

Image d'illustration
Image d'illustration - © AFP

Le 27e festival du film d'amour de Mons a démarré vendredi. Pour le gala d'ouverture, le dernier film du réalisateur français Thierry Klifa, "Les yeux de sa mère" était projeté.

L'actrice Anna Karina, égérie de Godart et de la nouvelle vague, est la marraine de prestige d'un festival à la programmation décalée, aux œuvres engagées et interpellantes. Vendredi soir en ouverture et en avant première était projeté le dernier film de Thierry Klifa, "Les Yeux de sa mère". C'est l’histoire d’un écrivain en mal d'inspiration, Nicolas Duvochelles, qui  infiltre la vie d'une journaliste star de la télé et de sa fille pour écrire à leur insu une biographie non autorisée. Rencontre tumultueuse entre une mère absente Catherine Deneuve et Géraldine Pailhas sa fille en révolte. Une catharsis familiale sous fond d'introspections .
Tourmenté et englué dans son passé, Nicolas Duvochelles trouve ici un rôle dont on ne peut pas dire qu’il relève à tous moments de la fiction. Jean Baptiste Lafarge incarne Bruno, un garçon de 20 ans, qui habite avec ses parents en Bretagne et qui ne sait pas encore les conséquences que toute cette histoire va avoir sur son existence...
 La suite est à voir plus tard dans les salles obscures. "Les yeux de sa mère" fait partie des 83 longs métrages proposés cette année au Festival du film d'amour. Pour 7 euros le film, le festival conjuguera amour et cinéma jusqu’au 25 février.

A. Dremière
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK