Le dossier ouvert à l'encontre de Laurent Louis transféré au parquet de Charleroi

Le dossier ouvert à l'encontre de Laurent Louis transféré au parquet de Charleroi
Le dossier ouvert à l'encontre de Laurent Louis transféré au parquet de Charleroi - © ERIC LALMAND - BELGA

Le dossier ouvert à l'encontre de l'ancien député fédéral Laurent Louis a été transféré au parquet de Charleroi, a indiqué le parquet de Bruxelles mardi soir à Belga.

Une plainte visant l'ancien député fédéral Laurent Louis avait été déposée en novembre entre les mains d'un juge d'instruction de Bruxelles, avaient annoncé les avocats André-Philipe Vandesmal, Olivier Dupont et Guibert Debray. Le plaignant se dit être la victime d'une escroquerie pyramidale de type Ponzi dont Laurent Louis serait le représentant actif en Belgique.

Les préventions portent sur des faits d'escroquerie, vente pyramidale, violation de la loi bancaire, blanchiment d'argent et fraude sociale.

Je suis certain qu'il y en a beaucoup qui regretteront d'ici peu de ne pas m'avoir suivi

Depuis le printemps 2016, M. Louis propose des produits financiers ainsi que des formations au marketing de réseau via la société One-Life.

Cette entreprise fait la promotion d'une monnaie virtuelle appelée One-Coin. Les avocats du plaignant expriment des doutes sur la légalité des produits financiers de la société One-Coin. Sur sa page Facebook, l'ancien député défendait encore son activité la semaine dernière.

"Je suis certain qu'il y en a beaucoup qui regretteront d'ici peu de ne pas m'avoir suivi dans ce projet car il va rapporter gros, très gros. La monnaie numérique, c'est un produit du système et il faut donc en profiter avant qu'il ne soit trop tard", a-t-il écrit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK