Le dispositif Covax va recevoir immédiatemment 110 millions de doses des deux vaccins anti-Covid chinois

Covax va recevoir immédiatement 110 millions de doses des vaccins anti-Covid des sociétés chinoises Sinovac et Sinopharm pour permettre au système de distribution international de faire face à une pénurie de doses en pleine résurgence de la pandémie, a indiqué lundi l'Alliance du vaccin (Gavi).

L'accord conclu entre Gavi et les deux groupes pharmaceutiques chinois inclut également des options pour l'achat de doses supplémentaires dans les mois à venir, précise un communiqué de Gavi, un des membre fondateurs du système Covax avec l'OMS notamment.

"Grâce à cet accord, et parce que ces vaccins ont déjà reçu l'homologation d'urgence de l'OMS, nous pouvons commencer à fournir des doses aux pays immédiatement", s'est réjoui Seth Berkley, qui dirige l'Alliance du vaccin.

Au 12 juillet, le système Covax, qui devait garantir un accès équitable aux pays riches comme aux pays défavorisés aux vaccins anti-Covid, avait distribué plus de 102 millions de doses de vaccins dans 135 pays.

C'est beaucoup moins que ces objectifs affichés en début d'année, mais depuis l'Inde a bloqué les exportations des doses de vaccin AstraZeneca destinées à Covax et les pays riches se sont rués sur les sérums les plus efficaces aggravant l'inégalité vaccinale au point d'être dénoncée comme "obscène" par le patron de l'OMS.

Quand l'UE et les Etats-Unis visent d'immuniser l'essentiel de leur population, y compris les enfants à partir de 12 ans, le continent africain par exemple n'a réussi à vacciner qu'autour de 1% seulement de sa population.

L'accord annoncé lundi prévoit l'achat de 60 millions de doses sur la période juillet à fin octobre à Sinopharm et 50 millions de doses sur la période juillet à fin septembre à Sinovac.

Extrait JT du 31/05/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK