Le dernier livre de Pierre Kroll censuré par Apple: "Cachez ces seins..."

Le dernier livre de Pierre Kroll censuré par Apple et la couverture du roman "La Femme"
Le dernier livre de Pierre Kroll censuré par Apple et la couverture du roman "La Femme" - © DR - Pierre Kroll via Facebook

Le caricaturiste Pierre Kroll sort annuellement un livre rassemblant ses meilleures productions de l'année. En 2013, son recueil s'intitulait "On s'en souviendra" et on y voyait notamment en couverture, une caricature de Delphine Boël, poitrine dévoilée, singeant les Femen. Une couverture jugée "non-appropriée" par Apple, le géant américain a décidé en ce début de semaine que cet ouvrage ne pouvait figurer dans son magasin en ligne.

Un roman de Bénédicte Martin ("La Femme"), dont la couverture présente une photographie en noir et blanc où figure un poignard prolongé par un corps de femme nue, a récemment subi le même sort.

"La censure se décrédibilise par sa superficialité"

Ce mercredi, sur Facebook, l'éditeur du livre de Kroll a publié le message suivant:

"Quel est le point commun entre ces deux livres? Ils sont interdits de vente sur l’iBook Store, celui de Pierre Kroll pour le motif suivant : 'Pas de scènes à caractère pornographique sur la couverture'.
Ce n’est évidemment pas la première fois que cet excès de pudibonderie touche des livres dont le contenu n’est absolument pas obscène (ni même la couverture), le roman de Bénédicte Martin en est l’autre preuve récente. Mais comment apprendre à un robot qui censure " Tchoupi part en pique-nique " (pardon " Tchoupi part en pique-n*** ") le second degré ou la poésie ?

La question que l’on peut se poser dans un monde où une part sans cesse croissante des livres s’achètent chez Apple ou Amazon : irait-on chez un libraire dépourvu d’une telle sensibilité? Steve Jobs avait déclaré : 'Nous pensons sincèrement que nous avons une responsabilité morale d’écarter la pornographie de l’iPhone'. Derrière une volonté sans doute louable, la censure se décrédibilise par sa superficialité".

"Que fait Apple quand un Chinois lui soumet un livre sur le gouvernement de Pékin?"

Commentant cette décision, l'auteur, lui, ne se dit pas autrement étonné par cette décision d'Apple.

"Je ne suis pas surpris. J’avais déjà eu des problèmes avec Apple pour la validation de l’appli à laquelle les gens pouvaient s’abonner pour recevoir ma caricature du jour. J’ai essuyé trois ou quatre refus successifs à l’époque", a notamment expliqué Pierre Kroll au journal Le Soir.

"Tout ça ne constitue pas un scandale mondial mais c’est tout de même quelque part une forme de censure. (...). Je n’ose pas imaginer la réaction d’Apple quand un artiste chinois propose un bouquin sur le gouvernement de Pékin…", a ironisé sur le site du Soir le dessinateur qui sévit tous les dimanches dans "Mise au Point".

Ju. Vl.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK