Le Demi-argus recolonise la forêt de Soignes

L'Argus bleu se distingue par le contour de ses ailles blanc et le dessous beige, orné de petits pois
L'Argus bleu se distingue par le contour de ses ailles blanc et le dessous beige, orné de petits pois - © Tous droits réservés

Il a la couleur de l'azur et avait disparu de nos contrées ces dernières années. Mais le voilà à nouveau en train de papillonner en bordure de la forêt de Soignes. Car c’est bien d’un papillon rare qu’il s’agit. Quelques exemplaires du Demi-Argus, un petit papillon bleu, viennent d'être observés après 70 ans d'absence.

Le Demi-Argus ressemble à d'autres espèces plus communes, mais s’en distingue par le contour de ses ailles blanc et le dessous beige, orné de petits pois. Ce petit papillon a trouvé, dans une praire de Tervuren, tout ce dont il a besoin pour être heureux.

Trois mâles et une femelle

C’est ce qu’explique le naturaliste Kelle Moreau: "Cette espèce apprécie les zones ouvertes avec des trèfles et des fourmis noires des prés. On a fait la découverte initiale d’une femelle autour d’un bac de déchets et il y a des trèfles à proximité. C’est là qu’on a trouvé trois mâles simultanément".

La disparition de ce papillon dans les années 40 est entourée de mystère, tout comme sa réapparition d'ailleurs. "L’hypothèse la plus probable porte sur les circonstances climatiques devenues plus favorables à leur vagabondage en périphérie bruxelloise. Il s’agit d’une colonisation récente… ou d’une introduction illégale ", explique le naturaliste.

Ce qui est certain, c'est qu'en Forêt de Soignes et dans ses environs, le nombre de papillons et d'espèces augmentent, le signe que l'environnement leur est plus favorable.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir