Le couturier belge Bernard Depoorter à Paris : "Les artisans, ma marque de fabrique"

Lara Fabian, la Reine Mathilde, la Princesse Claire : à 38 ans, le couturier belge Bernard Depoorter a déjà habillé de nombreuses personnalités importantes. Cet autodidacte né à Wavre s'est formé à Paris auprès des plus grands comme Dior ou Jean-Louis Sherrer. Jeudi 20 juin, il retourne dans la capitale française pour un défilé dans les salons de l'ambassade de Belgique. L'un des grands monuments de la mode, Pierre Cardin, pourrait venir admirer le travail du créateur.

L'heure est aux dernières retouches et coups de ciseaux finals dans la maison familiale de Bernard Depoorter. Dans la bâtisse datant d'avant le 13ème siècle, le calme règne dans l'atelier. Pourtant, on est à quelques heures d'un défilé important : "Je suis serein. Tout est prêt à temps. Nous commençons à avoir l'habitude des défilés après 15 ans" explique le couturier. Le jeudi 20 juin, le créateur belge présentera sa nouvelle collection dans le bâtiment de l'ambassade de Belgique à Paris : "Il y a deux ans, j'ai déjà fait défiler des modèles dans cet endroit. C'était une collection assez baroque. Il y avait notamment Line Renaud dans le public. Cette fois-ci, les vêtements sont plus modernes. C'est une collection "CV" qui montre l'ensemble de mes techniques et inspirations. Elle rend hommage à Modigliani et au sculpteur Pierre Soulage " précise Bernard Depoorter. "Paris, c'est LA ville où il faut être pour moi" ajoute-t-il.

Une passion d'enfance 

La mode et Bernard Depoorter, une histoire qui débute quand le couturier est encore enfant. "Ma grand-mère s'habillait avec des créations haute couture. Puis, il y avait une malle dans laquelle se trouvaient des vêtements de mes ancêtres et dans laquelle j'aimais fouiller. Ma première création ? Je devais avoir 9 ans. Donc depuis que je suis enfant, j'ai baigné dans ce monde" explique Bernard Depoorter. Complètement autodidacte, le couturier s'en va pour Paris à l'âge de 19 ans. Là, sa passion et son talent sont remarqués notamment par Dior et Jean-Louis Sherrer.

De retour en Belgique, il créé sa propre maison avec une marque de fabrique : le travail avec des artisans et sa famille. "Dans la dernière collection que je vais présenter à Paris, une amie qui est médecin a réalisé des coutures sur base des techniques que l'on utilise en chirurgie. Une autre artiste à réaliser les pièces en cuire de certaines robes" explique le couturier. "Mon père a aussi mis la main à la pâte en faisant du tissage pour une robe" ajoute-t-il.

A 38 ans, Bernard Depoorter se lance toujours de nouveaux défis : " Je n'ai pas peur de sortir de ma zone de confort. Je le fais encore avec cette collection en quittant mon style baroque. Un de mes rêves: que Pierre Cardin soit un jour présent lors d'un de mes défilés" nous confie-t-il. Un rêve qui pourrait se réaliser cette année. Le grand couturier âgé de 96 ans pourrait faire le déplacement jusqu'à l'ambassade de Belgique à Paris.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK