Le coronavirus propage aussi son lot de rumeurs et de canulars

L’ail bouilli, certains sirops pour la toux, des morts dont on ne parle pas, etc. Bon nombre de canulars, fausses idées et fake news pullulent sur les réseaux sociaux depuis la propagation du Covid-19 partout dans le monde.

Difficile de différencier l’humoristique de l’intentionnel parfois. Même si les modérateurs des réseaux sociaux tentent de limiter la propagation de ces fausses informations, il est compliqué de les limiter et de ne pas instaurer de fausses croyances populaires.

Dernièrement, c’est l’utilisation de la chloroquine qui a alimenté les débats autour du coronavirus. Cette molécule déjà connue et utilisée pour traiter le paludisme a été vantée par plusieurs chercheurs et médecins comme efficace aussi sur le Covid-19. Pour l'instant, il n'y a pas de réel consensus scientifique pour autant.

Les remèdes de grands-mères et autres fausses idées

Ce panel pousse les médias et les organisations internationales à démentir ces remèdes de grands-mères ou autre idées farfelues. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a donc publié un article pour en finir avec les idées reçues à propos du coronavirus.

Une vingtaine d’idées préconçues ou rumeurs sont déconstruites. Mais les réseaux sociaux continuent d’être alimentés par ce mélange d’humour et de croyances.

Par exemple : la neige et le temps froid ne peuvent pas tuer le nouveau coronavirus. La prise de cocaïne ne protège pas non plus du virus, cette drogue est très addictive et illégale, mais son usage n’a rien protecteur.

6 images
© Capture Twitter
6 images
© Capture Twitter
6 images
© Capture Twitter

Ces fausses informations sont partagées en grande majorité par des particuliers. Les articles médiatiques cherchent aussi à endiguer cette épidémie de canulars, infox et autres. C’est notamment le cas du site de fact-checking AFP Factuel.

Plus globalement, le vrai du faux autour du coronavirus, avec le taux de mortalité, les symptômes, la transition ou encore l’incubation, est détaillé dans un article de notre site Info.

Les théories du complot

Évidemment, la peur provoquée par le virus comporte aussi sa part de théories du complot. Les plus répandues sont que le Covid-19 a été créé en laboratoire par des scientifiques chinois ou qu’il a été lancé par les États-Unis suite à l’accord commercial signé avec la Chine.

Ces théories ont leur lot d’amateurs, sérieux et moins sérieux. Pour empêcher au maximum la propagation, le SPF Santé publique a répondu à diverses questions autour du coronavirus sur son site.

6 images
© Capture Twitter
6 images
© Capture Twitter

Le ministère de la Santé en France clarifie les choses avec des chiffres clés ainsi que des consignes et réponses précises.

La guerre du coronavirus est donc aussi une guerre de l’information pour empêcher des mauvais gestes et comportements.

►►► À lire, notre dossier sur l’épidémie de coronavirus ici

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK