Le conseiller communal MR qui voulait "casser du casque" a démissionné suite à sa présence à la Boum 2

Julien Reintjens (MR), le conseiller communal de Châtelet, a présenté sa démission suite à ses propos polémiques et sa présence à La Boum 2, ce samedi au Bois de la Cambre.

C'est le président du MR, Georges-Louis Bouchez, qui l'a annoncé ce soir sur Twitter.
Julien Reintjens s'était répandu sur les réseaux sociaux affirmant qu'il participait au rassemblement pour "casser du casque " et "péter des combis".

"Le conseiller communal de Chatelet Julien Reintjens, dont la procédure d’exclusion aboutissait ce soir a démissionné de ses mandats, les rendant ainsi au MR. C’est l’issue la plus respectable compte tenu des circonstances. La conduite des élus MR doit être exemplaire" indique sur Twitter le président du MR.

L'homme siégeait aussi au sein du conseil de police de Châtelet. Julien Reintjens n'a donc pas attendu la décision du comité de conciliation et d'arbitrage du parti qui devait se pencher sur son cas. 

"Une sage décision", estime Daniel Soudant, le chef de file du MR de Châtelet. "Cette issue grandit un peu M. Reintjens plutôt que de passer par toute la procédure disciplinaire en interne. Il reconnaît qu’il a commis des erreurs avec son comportement et ses publications et que cela lui a porté préjudice personnellement mais aussi au MR." 

L'homme a donc démissionné de ses mandats MR. Il ne siégera pas comme indépendant au sein du conseil communal de Châtelet où le parti local devra désigner son successeur. Par ailleurs, suite aux comportements et propos de l'intéressé, un dossier a été ouvert au parquet de Charleroi qui l'a transféré au parquet de Bruxelles, les faits s'étant déroulés sur le territoire bruxellois. 

Au niveau national, le président du MR, Georges-Louis Bouchez, avait pris connaissance "avec stupeur" des images et des propos publiés sur Facebook par Julien Reintjens, un conseiller communal MR à Châtelet, à l’égard de la police.

"Je condamne fermement une telle attitude qui n’a pas sa place au MR", a réagi mardi sur Twitter le président des libéraux francophones.

Il avait demandé le renvoi de l’intéressé devant le comité de conciliation et d’arbitrage du Mouvement qui mènera la procédure qui s’impose.

Pour rappel, le conseiller communal à Châtelet, Julien Reintjens avait publié sur Facebook plusieurs messages contre la police, affirmant notamment vouloir "casser du casque" en marge de la Boum 2 organisée le 1er mai dans le Bois de la Cambre.

 

Sur le même sujet...

JT du 04/05/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK