Le concours mini-Miss "présente des risques pour le développement de l'enfant"

Un membre du Comité national de Miss Belgique a précisé que le concours ne se ferait pas "à l'américaine", seules des "filles naturelles" seront sélectionnées.
Un membre du Comité national de Miss Belgique a précisé que le concours ne se ferait pas "à l'américaine", seules des "filles naturelles" seront sélectionnées. - © Wikimédia Commons

Le commissariat aux droits de l'enfant de la Communauté flamande émet des "griefs fondamentaux" contre le concours de mini-Miss, est-il rapporté dans avis publié à la suite de l'intention du Comité Miss Belgique d'organiser prochainement un concours de beauté pour enfants. Quelque 150 jeunes filles seraient déjà inscrites au concours.

Selon le commissariat flamand aux droits de l'enfant, le concept de compétition de beauté contient "des risques pour le développement physique, mental, intellectuel, moral et/ou sociétal des enfants", peut-on lire dans l'avis. "En promouvant un idéal de beauté, les élections de miss ou mister risquent d'avoir un impact nuisible sur un groupe plus large d'enfants."

Différence majeure avec les autres types de concours

Les compétitions de beauté relèvent de l'interdiction du travail pour enfants et le commissariat ne voit aucune raison qu'il y ait ici une exception. Le concours de mini-Miss tourne autour de l'apparence, sur laquelle l'enfant n'exerce aucun contrôle.

"Il s'agit d'une différence essentielle par rapport aux spectacles de jeunes talents ou à des concours sportifs, dans lesquels les enfants peuvent s'exercer et progresser. Au contraire, si les enfants essayent de maîtriser leur apparence physique (par exemple en faisant un régime drastique ou en utilisant des produits de beauté), ça peut être encore plus problématique."

Déjà 150 petites filles inscrites

"Le commissariat aux droits de l'enfant conseille dès lors de ne pas autoriser les compétitions de beauté pour les jeunes enfants avec un caractère public", conclut l'avis. "Tout le monde a son propre avis mais nous sommes à l'écoute de tous les bons conseils", a réagi Guy D'Hooghe du Comité national de Miss Belgique. Ce dernier a souligné qu'il ne s'agirait pas de concours à l'américaine.

Depuis le 1er mai, les inscriptions pour le concours de mini-Miss Belgique sont ouvertes sur le site de Miss Belgique. Seules "des filles très naturelles" entre 6 et 10 ans sont éligibles. Pas moins de 150 jeunes filles seraient déjà inscrites au concours, selon D'Hooghe.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK