Le commerce de drogue en ligne est "en pleine explosion"

"Dans les paquets individuels, on est plutôt dans des petites quantités et on se dirige plus vers de la consommation individuelle", explique Florence Angelici.
"Dans les paquets individuels, on est plutôt dans des petites quantités et on se dirige plus vers de la consommation individuelle", explique Florence Angelici. - © LLUIS GENE - AFP

Acheter de la drogue sur Internet et se la faire livrer à domicile, comme si c’était un chemisier ou un livre, c'est possible. Les quantités de drogues saisies prouvent que ce commerce en ligne se développe.

Utiliser Internet pour commander de l’herbe, de la cocaïne, des amphétamines, de la méthadone ou encore des champignons hallucinogènes et puis se faire livrer cette drogue chez soi grâce à La Poste ou une autre société de transport de colis, la pratique est en pleine expansion. "Le commerce en ligne est en pleine explosion et c’est notamment une des raisons pour lesquelles on trouve de plus en plus également de drogue dans ce type de colis", explique Florence Angelici, la porte-parole du SPF Finance, en charge du contrôle des douanes.

Consommation individuelle

Les utilisateurs choisissent ce commerce en ligne principalement pour leur consommation personnelle, les colis contiennent généralement une petite quantité. "Dans les paquets individuels, on est plutôt dans des petites quantités et on se dirige plus vers de la consommation individuelle, poursuit Florence Angelici. Les grandes quantités, on les trouve encore de façon plus classique, dans les containers, par exemple au port d’Anvers."

Entre 2013 et 2015, les saisies de certaines drogues ont littéralement explosé : trois fois plus de cocaïne, six fois plus d’ecstasy, cinq fois plus de LSD. Dès que de la drogue est saisie, les données de l’expéditeur et du receveur sont transmises à la police et une enquête est ouverte. Quant à la société de transport, qui joue bien malgré elle un rôle actif dans ce trafic, elle ne risque aucune poursuite, n’étant pas au courant de ce que contient le colis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir