Le CIO adopte de nouvelles normes concernant les athlètes transgenres

Bruce Jenner était un héros du sport américain, champion olympique du décathlon en 1976, aujourd'hui il est devenu Caitlyn Jenner star de la télé-réalité et des médias américains.
Bruce Jenner était un héros du sport américain, champion olympique du décathlon en 1976, aujourd'hui il est devenu Caitlyn Jenner star de la télé-réalité et des médias américains. - © MLADEN ANTONOV - AFP

Les athlètes transgenres pourraient participer aux Jeux olympiques et aux autres compétitions internationales sans avoir subi un changement de sexe chirurgical, selon les nouvelles normes adoptées par le Comité international olympique (CIO).

Dans une interview à l’Associated Press ce dimanche, le directeur médical du CIO, le docteur Richard Budgett, a déclaré que la politique avait été changée afin qu’elle reflète l’évolution des mentalités sur le plan scientifique, social et légal concernant cette question raconte le JournalMétro (Canada).

"Ces normes ne sont pas des règles, mais bien des recommandations que pourront suivre les fédérations sportives et les autres organisations. Elles devraient s’appliquer aux Olympiques de Rio de Janeiro plus tard cette année".

Le transgénérisme et l'hyperandrogénie

Le document du CIO cite aussi les cas d’hyperandrogénie, soit la présence de hauts taux de testostérone chez des athlètes de sexe féminin, comme ceux de la sprinter indienne Dutee Chand et de la coureuse sud-africaine Caster Semenya.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK