Joël Robuchon, le chef français aux 27 étoiles Michelin, est décédé

Le chef français le plus célèbre au monde s'est éteint lundi 6 août, à l'âge de 73 ans. "Visionnaire, il a bouleversé à tout jamais les codes de la haute cuisine" annoncent nos confrères du Figaro.

Sacré "Meilleur Ouvrier de France" en 1976, "Chef de l'année" en 1987 puis "Cuisinier du siècle" en 1990. À ce jour, il est le chef ayant détenu le plus d'étoiles au monde au guide Michelin, plus de trente, dont 27 toujours actuellement. Un empire bâti autour de dizaines de maisons de bouche, 30 aujourd'hui encore et une recette emblématique parmi d'autres, sa purée de pommes de terre.   

Prêtre avant d'être cuisinier

Né en avril 1945 à Poitiers dans une famille catholique et modeste, le petit Joël entre au Petit Séminaire à l'âge de douze ans. Sa vocation, il l'imagine plutôt derrière l'autel. Mais le diable se cache dans les détails, et à préparer les repas pour ses semblables, il se découvre une passion pour la cuisine.

Ce bouillonnement intérieur, jamais plus ne le quittera. D'abord apprenti-pâtissier à 15 ans, il poursuit ensuite son écolage avec les Compagnons du tour de France où son perfectionnisme fait merveille. Repéré par le chef Jean Delaveyne , c'est à ses côtés que Joël Robuchon prendra finalement son envol, et découvrira la Nouvelle Cuisine. 

La route vers la gloire

Ensuite, tout s'emballe. Nommé à la tête des cuisines du renommé Concorde Lafayette en 1974, il prend, à 29 ans, la tête d'une brigade pléthorique de 90 cuisiniers.

Deux ans plus tard, c'est le titre de Meilleur ouvrier de France qu'il décroche, avant de recevoir ses deux premières étoiles en tant que chef cuisinier de l'Hôtel Nikko. 

Six années lui seront nécessaires afin d'obtenir, dans son restaurant Jamin, le fameux troisième macaron et d'entrer dans le cercle fermé des "Grands Chefs" ayant décroché cette récompense suprême.

1996: Robuchon rend ses étoiles et change de vie

Sacré cuisinier du siècle en 1990 par l'autre grand guide, le Gault & Millau, il abandonne néanmoins quatre ans plus tard la restauration, provoquant un séisme et suscitant de nombreuses interrogations, notamment suite à la restitution de ses étoiles. Il est alors âgé de 51 ans. 

 

Stress, pression, concurrence et médiatisation commencent à peser sur Joël Robuchon et ses pairs. Les décès prématurés de ses amis et confrères Alain Chapel, Jean Troisgros et Jacques Pic l'amènent à faire le choix d'une vie plus simple, loin de la course à la technique et de la haute gastronomie.         

La naissance du concept d'Atelier

Au cours de sa retraite espagnole, Robuchon tombe sous le charme des bars à tapas, leur convivialité, leur simplicité. Ainsi naît la formule d'Atelier, sans réservation ni chichis mais toujours cet impondérable: la qualité du produit. 

Une fois encore le succès est au rendez-vous. Paris, Tokyo, Bangkok, Las Vegas, Londres, Monaco, New York... les cuisiniers en tablier noir connaissent une ascension fulgurante. Les files d'attente sont interminables, les gens se bousculent pour goûter ce nouveau concept où la simplicité ne sacrifie rien à l'esthétisme ni au goût.

  

Star du petit écran

Dans chacun de ses restaurants à travers le monde, Joël Robuchon restera toujours fidèle à ses principes, ceux-là mêmes qui ont fait de lui un guide de la gastronomie française: un choix de produits exceptionnels et une simplicité d'exécution grâce à son talent dans le choix et la formation de ses chefs.

Désireux de partager cette simplicité, le timide Robuchon réussit à convaincre son ami Guy Job de le suivre dans une nouvelle aventure, télévisuelle cette fois, où l'accessibilité de la bonne cuisine sera au centre. C'est l'époque de "Cuisinez comme un grand chef", émission qui, pendant près de trois ans de 1996 à 1999, sera quotidiennement diffusée sur TF1 avant de passer sur France3 et de devenir culte sous le nom de "Bon Appétit Bien Sûr". Pendant 9 ans, ce rendez-vous culinaire où les chefs venaient partager leurs secrets avec simplicité battra des records d'audience au point de devenir culte et de se voir consacrer une chaîne Youtube toujours consultable regroupant près de 900 recettes en vidéo.   
 

Les grandes dates du chef français multi-étoilé Joël Robuchon

  • 7 avril 1945 : naissance à Poitiers (Ouest de la France).
  • 1976 : obtient le titre de Meilleur ouvrier de France.
  • 1981 : ouverture du restaurant Le Jamin à Paris.
  • 1984 : décroche sa troisième étoile Michelin au Jamin en un temps record.
  • 1990 : est sacré "Cuisinier du siècle" par le guide Gault et Millau.
  • 1994 : le "Restaurant Joël Robuchon" de Paris est qualifié "Meilleur restaurant du monde" par l'International Herald Tribune.
  • 1996 : Part en semi-retraite en quittant le "Restaurant Joël Robuchon".
  • 2000 : Débuts de l'émission quotidienne télévisée "Bon appétit bien sûr" (France 3), après "Cuisinez comme un grand chef" (TF1).
  • 2003 : ouvre les premiers "Atelier de Joël Robuchon", l'un à Paris, l'autre à Tokyo. Depuis cette date, il ouvre dans le monde de nombreux restaurants, dont plusieurs obtiennent des étoiles. 
  • 6 août 2018 : décès.
     

Emmanuel Macron recevait dernièrement les grand(e)s chef(fe)s de l'Hegaxone, dont Joël Robuchon, à l'Elysée

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK