Le changement climatique, menace mondiale n°1 selon les pays européens

Une communauté de maisons forestières est en ruine le long du chemin Auberry dans la région de Meadow Lakes après l'incendie le 8 septembre 2020. La Californie est en proie à de violents incendies suite à une vague de chaleur.
Une communauté de maisons forestières est en ruine le long du chemin Auberry dans la région de Meadow Lakes après l'incendie le 8 septembre 2020. La Californie est en proie à de violents incendies suite à une vague de chaleur. - © DAVID MCNEW - AFP

Le changement climatique et le risque de propagation de maladies infectieuses sont considérés comme les plus grandes menaces mondiales par la population de 14 pays avancés, dont la Belgique, selon une étude publiée mercredi par le Pew Research Center.

Dans des enquêtes précédentes menées en 2013, 2016, 2017 et 2018 parfois auprès d'un plus grand nombre de pays, le changement climatique et le terrorisme - sous la forme de l'Etat islamique (EI) ou des groupes extrémistes islamiques en général - étaient alors perçues comme les principales menaces.

Ce centre de réflexion américain indépendant, basé à Washington, a cette fois interrogé du 10 juin au 3 août quelque 14.276 adultes vivant aux Etats-Unis, Canada, Danemark, Pays-Bas, Japon, en Belgique, France, Allemagne, Italie, Espagne, Suède, Royaume-Uni, Australie et Corée du Sud.

"Dans une année où la pandémie de Covid-19 a dominé les manchettes de l'actualité à travers le monde, il n'est peut-être pas surprenant de découvrir que la majorité des 14 pays interrogés cet été (69%) considèrent la propagation des maladies infectieuses comme une menace majeure pour leur pays", juste derrière le risque climatique (70%), écrivent les auteurs de cette enquête.

Plus surprenant, en revanche, les pays européens inclus dans cette enquête placent le changement climatique bien avant le risque de propagation des maladies : à hauteur de 83% pour la France, l'Italie et l'Espagne. Les Etats-Unis placent, eux, le risque de propagation de maladies en premier, à hauteur de 78%.

La conjoncture économique mondiale et les cyberattaques ont également été citées parmi les principales menaces.

S'agissant de l'économie mondiale, en récession à cause de la pandémie de Covid-19, les inquiétudes ont "considérablement augmenté dans la plupart des pays depuis la dernière question posée en 2018", ajoutent les auteurs. Une majorité de personnes (58%) décrivent la situation de l'économie mondiale comme une menace "majeure".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK