Le café naturellement sans caféine: une découverte belge

L'International Institute for Species Exploration, lié à l'Université d'Arizona,  a publié une liste de 10 espèces vivantes identifiées en 2008 et dignes d'intérêt. Parmi elles, il y a le Coffea charrieriana, une nouvelle espèce de caféier décrite par le Dr Piet Stoffelen, un des spécialistes mondiaux de la famille des caféier et qui travaille au Jardin botanique national de Meise.

Cette espèce découverte au Cameroun produit des grains de café naturellement dépourvus de caféine. Elle présente donc un énorme avantage pour l'industrie du décaféiné. En effet, l'utilisation de ce type de grains diminuerait les coûts de production car on élimine une étape du processus. De plus, la décaféination artificielle n'est jamais totale, tandis que ces grains produiraient un décaféiné naturel.

Cette reconnaissance mondiale confirme la réputation des chercheurs du Jardin botanique, spécialisés dans la taxinomie, à savoir l'étude des plantes et la description de leurs composantes. Leurs découvertes ont un rôle primordial: elles ont notamment permis d'utiliser l'if (Taxus baccata) comme médicament contre le cancer du sein.

Le Dr Piet Stoffelen a également décrit le Coffea anthonyi. Ce caféier est autofécondant. Cette caractéristique pourra être très utile pour lamélioration des caféiers cultivés. Il ne dépendra pas, comme la majorité des caféiers, de la présence dautres individus de son espèce pour être fécondé, ce qui facilitera grandement la production de grains de café.

En réalité, deux agronomes de lInstitut de recherche pour le développement de Montpellier avaient découvert ces caféiers au Cameroun. Par la suite, ils ont demandé au Dr Piet Stoffelen de les étudier scientifiquement.

(A.L. avec Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK