Le burn-out existe, il est visible dans le cerveau

Le burn-out n'est pas reconnu partout comme une maladie officielle. Par exemple, aux Etats-Unis, le burn-out n'existe pas officiellement.

Aux Pays-Bas, on estime que 5% de l'absentéisme au travail est lié au burn-out. Dans ce groupe, la moitié des personnes s'absente sur une longue durée ou ne revient plus jamais à son niveau de travail d'antan.

Le burn-out est différent d'une dépression ou du syndrome de fatigue chronique car le surmenage, caractéristique de cette maladie, est clairement lié au travail.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK