Le bourgmestre d'Estaimpuis se réjouit de la venue de Gérard Depardieu

"Je ne suis ni naïf, ni distrait", précise d'emblée Daniel Senesael. "Je sais bien qu'il y a une raison fiscale" à la venue de l'acteur français en Belgique. "Mais on peut se poser la question de savoir pourquoi il ne s'est pas rendu à Bruxelles, dans un quartier plus chic ou plus huppé ?". Les raisons avancées sont évidemment la proximité avec la France mais aussi le fait qu'Estaimpuis soit une région "bucolique" bénéficiant de facilités de déplacement.

Daniel Senesael se réjouit de l'arrivée sur son sol de l'acteur, "monstre sacré du cinéma français". "Maintenant, les Estaimpuisiens aiment bien le calme, la quiétude. Mais je dois dire que depuis deux jours, ce n'est plus vraiment le cas".

Cependant, pour un bourgmestre socialiste, accueillir un exilé fiscal pose problème. Et d'appeler à une harmonisation fiscale en Europe. "Mais il ne faut pas oublier qu'une grande partie de belges frontaliers vont faire leurs courses en France parce que la TVA est moins chère qu'en Belgique, que les Français viennent travailler en Belgique parce que le précompte sur le travail est moins cher pour eux. Et donc, chacun essaye de trouver les avantages qu'il peut en tirer".

Le bourgmestre d'Estaimpuis remarque une hausse significative du nombre de Français sur le territoire de sa commune. "Evidemment, il y a une question fiscale. Mais il y a aussi une question de sécurité, de bien-être, de bien-vivre et de coût. L'immobilier est moins cher qu'en France", précise-t-il. Ce qui constitue, selon lui, une véritable flambée des prix dans la commune.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK