Le boum du marché des jeux de société dans les magasins spécialisés de Belgique

Environ 1200 nouveaux jeux sortent chaque année
Environ 1200 nouveaux jeux sortent chaque année - © Tous droits réservés

Qu'ils soient petits ou gros, simples ou sophistiqués, rapides ou longs, les jeux de société ont envahi les foyers belges. Cette observation, partagée par les gérants de boutiques qui vendent des boîtes de jeux en tous genres, fait exploser un marché jusqu'à lors endormi. Coup de projecteur sur un secteur de plus en plus en vogue qui a transformé les magasins de jeux de société.

Quand on parle de Cannes, on pense souvent au festival du 7e art. Dans l'ombre des Palmes d'Or, on y retrouve pourtant aussi l'As d'Or qui aura lieu en février prochain. Cette récompense couronnera le nouveau jeu francophone de l'année parmi les nominés dévoilés ce 25 janvier. Véritable César du jeu de société, vous retrouverez forcément l'heureux élu dans nos magasins spécialisés de Belgique où l'attrait est croissant depuis plusieurs années.

 

Les chiffres d'affaires s'envolent

Ces dédales où boites en tous genres se côtoient attirent depuis peu un nouveau public. "On voit chaque jour défiler énormément de gens, le jeu de société est devenu une vraie tendance" constate Sarah Max Dermine. Cette vendeuse prodigue depuis plusieurs années ses conseils chez Dédale à Etterbeek où familles et passionnés cherchent leur "bonheur ludique".

Avec cette affluence, le chiffre d'affaire des ludothèques décolle. Entre 2010 et 2017, les rentrées financières de la boutique verviétoise Fol' en Jeux ont grimpé de 67% constate Aurélie Vandendijck, gérante du magasin depuis son ouverture en 2004. Si elle n'avait jamais vraiment fait le calcul, elle estime à 2010 le début de la croissance des passages d'habitants de la région dans l'espace qu'elle a investi d'une multitude de jeux.

"Mon chiffre d'affaire a augmenté de 15% depuis l'an dernier", exulte Tanguy Gréban, gérant de la boutique Case Départ. Il a posé ses cartons à Louvain-la-Neuve depuis 11 ans et observe davantage de curieux qui vont et viennent entre les allées faites de boîtes en carton dans sa boutique depuis environ deux ans. "C'est un vrai boum! Il suffit de voir les festivals de jeux, explique-t-il, avant, c'était juste trois tables avec une nappe et quelques geeks, maintenant, l'affluence explose."

Des festivals qui fleurissent en effet dans toute la Wallonie. Quintessence des rendez-vous pour les joueurs belges : le Brussels Games Festival. Cet événement, lancé en 2013 rassemble chaque année un grand nombre d'éditeurs, de créateurs et d'amateurs de jeux de société qui guettent les nouveautés. Parmi eux, les vendeurs sont certainement les plus attentifs. De 2000 visiteurs lors de sa première édition, l'événement est passé à 13000 en août 2017.

L'offre s'élargit: on y joue plus qu'on y vend

Pour le plaisir des petits et des grands, la diversité est de mise dans les boutiques dédiées à ce type de jeux. Ce sont de vraies cavernes d'Ali Baba où il est difficile de ne pas trouver son bonheur parmi les boîtes colorées remplies de pions, de cartes et de dés en tous genres. Mais la vente n'est plus la seule offre de ces magasins spécialisés dans le jeu de société qui élargissent leur offre.

"Je ne sais même pas dire combien rapporte la vente des jeux dans mon magasin, je fais tellement de choses à côté", se réjouit Aurélie Vandendijck. Cette passionnée organise régulièrement des soirées jeux, des initiations et même des stages pour enfants. À son tour, elle a d'ailleurs lancé un petit festival pour les amateurs de sa région : Le Festival Fol' en jeux de Verviers.

Son cas n'est pas isolé, du côté néo-louvaniste, l'enseigne Case Départ garde fréquemment ses portes ouvertes après la fermeture du magasin. Tanguy Gréban ouvre alors le sous-sol pour des soirées découvertes, des ateliers de peintures de figurines et tout un tas d'activités qui mettent les jeux sous les feux de la rampe.

Dans le domaine du jeu de société, les événements sont légion dans les boutiques : une méthode efficace pour palier à la concurrence du commerce en ligne et de grande distribution. 

Tous types de publics

Les gérants de ludothèques, qui sont avant tout des passionnés, reconnaissent que le profil du joueur n'est plus aussi défini qu'avant. Si à l'origine Case Départ attirait principalement des hommes, le gérant souligne que les joueuses sont aujourd'hui aussi nombreuses.

Autre constat chez Aurélie Vandendijck : "J'ai un groupe de personnes âgées qui vient depuis deux ans à des soirées jeux. Au début, ils ne connaissaient que les échecs, maintenant, ils sont devenus experts de tous types jeu de société", s'amuse-t-elle.

Mais ces jeux sont avant tout un facteur de lien social, c'est-à-dire qu'ils mettent les gens en relation, du moins quand on ne se tourne pas vers un jeu en solitaire. Ce sont les jeux familiaux qui occupent la tête d'affiche dans toutes les boutiques, faisant des jeux de société un moyen de réunir la famille dans une activité commune.

Le coup de pouce des jeux vidéos

Pour comprendre cette diversification, nous avons contacté Nadine Seul, commissaire générale pour la 32ème édition du Festival International du jeu de Cannes. Selon elle, le jeu vidéo a largement concouru au succès des jeux de société : "Les adolescents ont découvert les jeux-vidéos dans les années 80-90. Cela a déculpabilisé l'acte de jouer qui n'est aujourd'hui plus vu comme quelque chose d'uniquement dédié aux enfants.

Alors que le jeu de société a longtemps occupé une place éducative avec ses vertus didactiques, il est aujourd'hui une forme de loisir à part entière. Nombreux sont ceux qui se lancent dans la partie puisque 1200 nouveautés francophones sont recensées chaque année par le jury qui décerne l'As d'Or. "Des communautés se créent autour de certains jeux grâce à Internet", ajoute la commissaire générale.

"La Belgique est le second public le plus représenté sur notre salon, après la France", conclut-elle, admirative des idées qui émergent de notre plat pays. Effet de mode ou intérêt pérenne, on ne sait cette fois-ci pas combien de temps durera la partie. Seule certitude : cela ne se jouera pas sur un lancé de dés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK