Le 27 septembre 1830, l'occupant hollandais était chassé: pourquoi fête-t-on cette date au sud mais pas au nord du pays?

Le 27 septembre n'a pas toujours été la fête de la Communauté française
2 images
Le 27 septembre n'a pas toujours été la fête de la Communauté française - © ERIC LALMAND - BELGA

Comme chaque année, la Communauté française, ou Fédération Wallonie-Bruxelles devrait-on dire, est en fête le 27 septembre. C'est un jour férié pour les écoles et les administrations communautaires, avec différents événements culturels et politiques organisés dans les villes.

Un peu d’histoire

Le 25 août 1830, Guillaume Ier, alors roi du Royaume des Pays-Bas, qui englobe le territoire belge, assiste à la représentation de la Muette de Portici, donnée en l’honneur de son anniversaire au Théâtre de la Monnaie, à Bruxelles. La Muette de Portici conte une fresque du peuple napolitain qui s'était révolté au XVIIe siècle contre le joug espagnol. Cette histoire a inspiré une partie de la population belge, qui voit une similitude entre cette histoire et la sienne.

Dès la fin de la représentation, les spectateurs envahissent les rues, appelant la population à se révolter. Les contestations vont durer pendant un mois, jusqu'en septembre. Quatorze mille soldats hollandais et six canons sont alors retranchés dans le Parc de Bruxelles. Des milices bruxelloises, aidées par des volontaires wallons, s’organisent en groupe armé.

Ils sont 6000 hommes et vont assiéger les Hollandais pendant quatre jours. Dans la nuit du 26 au 27 septembre, les Hollandais se retirent finalement du Parc de Bruxelles. Cette date marque la victoire de la population belge sur l'occupant hollandais. Le 27 septembre commémore donc ce mouvement solidaire de révolution entre Bruxelles et la Wallonie.

Et en Flandre?

Au début, la date était bel et bien belge et non francophone, et est considéré un symbole de la Belgique dés son indépendance. C’était la fête nationale pendant plusieurs années. Ce n'est qu'en 1890, sous le règne de Léopold II, que la fête nationale fut fixée au 21 juillet, jour où Léopold Ier devint officiellement le premier Roi des Belges.

En Flandre, ce n'est pas le 27 Septembre, mais bien le 11 juillet qui est célébré comme la fête de la Communauté flamande. Celle-ci se base historiquement sur la victoire des milices flamandes face au roi de France, au XIVe siècle à Courtrai. Comme la fête de la Communauté française, celle-ci est un moment de discours politiques, mais aussi l'occasion de conforter l’identité flamande.

Archive : JT 27/09/2013

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK