Lancement en Belgique d'un réseau d'analyse d'impact sur l'environnement et la santé

L'état de santé des riverains sera testé en fonction de celui des abeilles.
L'état de santé des riverains sera testé en fonction de celui des abeilles. - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

Le premier réseau d'analyse d'impact sur l'environnement et sur la santé, à destination des industriels et des organismes publics, regroupant cinq experts, a été présenté mercredi au Centre d'Enfouissement Technique (CET) d'Hallembaye (Liège). Ce réseau Eco-Impact permettra de développer à l'avenir des solutions durables pour améliorer le cadre de vie des citoyens, estiment ces experts.

Il privilégie des méthodes impliquant abeilles ou végétaux, méthodes appelées aussi biosurveillance, qui permettent, grâce aux mesures effectuées, de vérifier divers paramètres qui influent sur la santé des citoyens.

Ainsi, deux ruches ont été installées sur le site. Grâce aux mesures effectuées à trois reprises sur l'année, les membres de ce réseau peuvent déterminer l'état de santé des riverains en fonction de celui des abeilles. "Nous analysons 300 abeilles et vérifions l'oxydation des protéines, qui est un indicateur de stress", explique Marie Cors, de Fluxae, spécialisé dans l'étude des liens entre pollution issue du sol et pollution de l'air

D'autres analyses chimiques peuvent être réalisées sur des prélèvements effectués dans l'eau, l'air, le sol et les autres partenaires font alors part de leur expertise.

Le Réseau Eco-impact souhaite démontrer et vulgariser l'impact d'une activité humaine, qu'elle soit économique ou industrielle, sur la santé des citoyens.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK