Lancement de la campagne #Stop1921 en vue de la dépénalisation de la drogue en Belgique

La campagne #Stop1921, qui milite pour la dépénalisation de la consommation de drogue et une adaptation de la loi de 1921, a été lancée samedi après-midi dans le Parc Royal à Bruxelles.

La législation actuelle, vieille de près d'un siècle, est dépassée et le gouvernement se trompe également de politique, selon les initiateurs de la campagne. On accorde ainsi trop d'importance à la répression et pas assez à la prévention. "60 pc du budget va à la répression alors que seulement 4 pc va à la prévention", explique Jean-Philippe Hogge de l'ASBL Modus Vivendi. La campagne #Stop1921 entend sensibiliser l'opinion publique afin de remettre en question la politique de prohibition des drogues.

Les initiateurs du projet estiment par ailleurs que la criminalisation des consommateurs de drogue n'apporte rien. "La consommation de drogue doit être transférée du département de la Justice vers celui de la Santé publique", poursuit Jean-Philippe Hogge. En décriminalisant la consommation de drogue à titre personnel, les initiateurs de la campagne plaident également pour la mise à disposition de locaux spécifiques comme cela se fait aux Pays-bas, au Luxembourg ou en Suisse. "Ce qui n'est pas permis par la loi de 1921 mais aucune overdose ne s'est jamais produite dans un tel local", souligne encore Jean-Philippe Hogge.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK