Laeken: 16 étages sans ascenseur, le calvaire des locataires de la Cité Modèle

Depuis huit jours, les ascenseurs de la tour 2 de la Cité Modèle à Laeken sont hors service. 
Une éternité pour les locataires, qui ignorent encore quand ils seront réparés.

 

Dernièrement, Nezha Ben-Aissa passe beaucoup de temps dans la cage d'escalier de sa tour de Laeken.

12 étages à pieds avalés quotidiennement, la faute à des ascenseurs qui ne fonctionnent plus, depuis 8 longs jours.

"Il y’a des enfants, des personnes âgées, des gens malades, qui ne peuvent pas monter tous ces étages" enrage cette locataire.

"Je ne sais pas faire mes courses"

Dans cet immeuble de 16 étages, au doux nom de "Cité Modèle", la colère gronde.

"Je ne sais pas faire mes courses" tonne cette habitante du 13ème étage, un autre au 7ème étage s’inquiète pour sa sécurité "S’il y a un feu, comment on fait, vous avez vu l’état des escaliers !".

Il est vrai que la barre de logements sociaux, construite dans les années 50, se distingue par sa vétusté.

Pour ne rien arranger, avec les ascenseurs en panne, les poubelles stagnent devant les portes d’entrées et certains habitants se terrent chez eux.

Pièce manquante

En charge de la gestion de l’immeuble, le Foyer Laekenois, jure qu’il fait son possible pour parer au plus pressé.

Problème, les ascenseurs, victimes de vandalisme, nécessitent une pièce, manquante, afin d’être à nouveau fonctionnels.

De quoi faire enrager Abdelharmen Ahemmal, locataire du 12ème étage "On est à Bruxelles, la capitale, il n’y a pas de magasin de pièces d’ascenseur ici? C'est des menteurs !".

Recours à un avocat

En attendant une réparation, promise d'ici 3 semaines, la révolte s'organise.

Nezha Ben-Aissa fait le tour des locataires, en quête d'argent, pour s'offrir les services d'un avocat.

"On est déjà onze, chacun a mis 10 euros, ça va nous permettre de réclamer des indemnités au Foyer Laekenois".

Toucher au porte-monnaie, pour elle, c'est aujourd'hui la seule façon de se faire entendre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK