Le soleil annoncé ce week-end permettrait de se recharger: la vitamine D, un moyen de se prémunir contre le coronavirus?

On en manquait déjà avant le confinement: la vitamine D, un moyen de se prémunir contre le coronavirus?
On en manquait déjà avant le confinement: la vitamine D, un moyen de se prémunir contre le coronavirus? - © d3sign - Getty Images

Rester confiné chez soi et éviter autant que possible les déplacements extérieurs, c’est le mot d’ordre depuis presque trois semaines en Belgique. C’est un bon conseil pour éviter la propagation du Covid-19 et il peut sauver de nombreuses vies humaines.

Il n’empêche, il risque aussi d’entraîner une baisse du taux sanguin de vitamine D. En effet, la vitamine D est synthétisée naturellement par exposition de la peau aux rayons solaires. Sans exposition au soleil, des déficiences peuvent apparaître, surtout si le confinement est prolongé.

Des propriétés intéressantes pour renforcer le système immunitaire

Deux professeurs de l’ULiège, Etienne Cavalier (chimie clinique) et Michel Moutschen (infectiologue) nous rappellent que la vitamine D est bien connue pour son action sur le système osseux mais elle possède aussi des propriétés particulièrement intéressantes sur le système immunitaire.

Ils se réfèrent à une étude publiée en 2017 dans le British Medical Journal a ainsi montré qu’une supplémentation en vitamine D pouvait protéger des infections aiguës des voies respiratoire. Cette étude se reposait sur les données de plus de 11.000 patients.

Elle a mis en évidence un bénéfice d’une supplémentation quotidienne ou hebdomadaire en vitamine D par rapport à des doses mensuelle. Son effet était d’autant plus marqué que le patient présentait une déficience sévère, ce qui est souvent le cas à la sortie de l’hiver chez des patients non supplémentés. Il est en outre bien connu que les enfants présentant un rachitisme vitaminique (lié à une carence profonde en vitamine D) souffrent, outre des effets osseux, d’infections respiratoires sévères.

85% des Belges sont carencés en vitamine D

Il n’existe, bien entendu, aucune donnée montrant que la vitamine D pourrait réduire l’incidence de l’infection par le Covid-19, ni qu’elle pourrait en atténuer l’atteinte.

 Guy Beuken, professeur à la faculté de médecine de l’UCLouvain confirme : " Il est vrai que 85% des belges sont carencés en vitamine D. Mais ça n’a pas beaucoup de sens de se précipiter sur la vitamine D maintenant car le temps que le taux de vitamine D remonte, le confinement sera sans doute terminé. "

Il rappelle aussi que toute personne qui s’alimente de manière équilibrée possède tous les apports vitaminés dont il a besoin à l’exception de la vitamine D. Il déconseille donc de se bourrer de vitamines pour se prémunir du Covid-19. Cela étant dit, au vu du faible risque présenté, une supplémentation quotidienne en vitamine D pourrait s’avérer bénéfique notamment sur le squelette et d’autres fonctions de l’organisme.  

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK