Le dessin de Charlie Hebdo sur Aylan choque, un dessinateur de presse le décortique

Le dessin de Charlie Hebdo n' pas fait rire tout le monde
Le dessin de Charlie Hebdo n' pas fait rire tout le monde - © Hank on Twitter

La photo avait fait le tour du monde. Il n'a pas fallu beaucoup plus de temps, avec la viralité des réseaux sociaux, pour que le dessin du journal satirique français en fasse de même. Avec le dessin d'un enfant noyé, aux pieds de l'Europe et d'une affiche publicitaire où Ronald McDonald sourit en vendant des menus enfants, la phrase "si près du but" en a glacé certains.

C'est à l'étranger surtout où les réactions, y compris dans les médias, ont été les plus virulentes. Le site Konbini.com rapporte par exemple les propos du quotidien India Today qui explique que l'hebdomadaire satirique ”tourne en ridicule non seulement les sentiments des réfugiés syriens mais aussi la mort de ce petit garçon”.

Pour tenter de stopper hémorragie de commentaire haineux et de hashtags "JeNeSuisPasCharlie" à l'encontre de la rédaction de Charlie, Hank, un dessinateur de presse a décortiqué et expliqué ce dessin, et de manière plus large le dessin de presse. 

On peut lire, dans le développement explicatif du dessinateurs les choses suivantes :

"Le dessin de presse pour les nuls:
- 1. Ce dessin n'est pas un dessin drôle, il dénonce une réalité.
- 2. On trouve dans ce dessin des symboles".

Suit ensuite une énumération de ces différents symboles, comme le “McDo, symbole de la bouffe à outrance”, “le ciel est bleu en Europe tout va bien”, “en bas la mer n’est pas bleue, le sable n’est pas jaune, l’herbe n’est pas verte”.

Le dessinateur donne ensuite la raison de ce dessin. Aylan, l'enfant tristement célèbre est "devenu le symbole de ce peuple qui fuit la guerre et la barbarie pour venir mourir aux portes de l’Europe, si près du but". Hank conclut enfin par un conseil, "n'oubliez jamais que vos yeux sont reliés à votre cerveau".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK