La "tiny house", la maison sur roues, débarque en Belgique

C'est un peu la caravane nouvelle génération. La première maison mobile débarque en Belgique, après avoir cartonné aux Etats-Unis et au Canada. Accrochée à la voiture, elle passe quasi partout.

Déplacer une maison au gré de ses envies, c'était le souhait de Thomas de Dorlodot. Ce parapentiste professionnel voyage beaucoup et avait envie de continuer à le faire quand il est de retour en Belgique, entre deux compétitions. Avec des amis plutôt bricoleurs, ils ont donc entrepris de construire une "tiny house". Ils sont partis d'un châssis de remorque, sur lequel ils ont posé une imposante structure en bois, façonnée des heures durant.

Une maison pratique et confortable à la fois. Tout a été pensé dans les moindres détails: isolation, meubles fixés au sol, lit en hauteur... Dans cet espace confiné, chaque centimètre a son importance.

Comme une caravane

La législation est encore un peu floue en Belgique car la "tiny house" est peu répandue. En France, c'est plus clair, elle est considérée comme une caravane. Les autorités belges devront s'adapter car d'autres projets de maisons mobiles sont en chantier. Comptez 35 000 euros au minimum; tout dépendra de la superficie et des équipements souhaités. C'est ça le prix de la liberté!


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK