La télé constitue un danger pour les enfants de moins de 3 ans

La télévision peut nuire à la santé intellectuelle des plus jeunes
La télévision peut nuire à la santé intellectuelle des plus jeunes - © JUNG YEON-JE - IMAGEGLOBE

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel devrait approuver ce mardi un texte visant à protéger les enfants de la télévision. Les distributeurs devront avertir les téléspectateurs du danger que représente la télé pour le développement des tout petits.

Depuis février dernier, le décret de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur les services de médias audiovisuels prévoit de nouvelles mesures concernant la protection des mineurs. Le décret prévoit donc que les distributeurs (Belgacom, Voo...) doivent mettre en garde les téléspectateurs contre les dangers que présente la télévision pour les enfants de moins de 3 ans. Il précise même le message d'avertissement : "Attention, regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu'il s'agit de programmes qui s'adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans."

Le gouvernement avait chargé le Conseil supérieur de l'audiovisuel(CSA) de développer les modalités d'application du décret. C'est ce mardi que le collège d'avis du CSA devrait finaliser et approuver le texte. Il sera ensuite transposé en texte légal.

La télé freine le développement de l'enfant

"Quels que soient les médias via lesquels ils capteront les images (ndlr: télévision, dvd, internet), tout ce qui est programme non-interactif pour les enfants est inadéquat, explique Claire-Anne Sevrin de Yapaka. Cela ne leur apporte rien."

De nombreuses études ont montré que le développement de l'intelligence de l'enfant passe par sa motricité et sa capacité à interagir avec tout ce qui l'entoure. Des chaînes pour bébés comme Baby TV prétendent créer des programmes avec l'aide de psychologues pour proposer des connaissances aux enfants. Pourtant, "quand on est tout petit, on n'a pas besoin de voir défiler autant d'images et de couleurs. L'enfant est dépassé par cette temporalité très rapide, qui ne correspond pas du tout à la temporalité d'un enfant de moins de 3 ans, qui fait des gestes beaucoup plus lents. Regardez un mobile, cela tourne lentement!"

"Baby Einstein": un message commercial

Claire-Anne Sevrin cite les cas de Baby TV ou Baby Einstein, des chaînes ou programmes qui prétendaient apprendre des choses aux enfants. "Mais Baby Einstein a perdu un procès aux Etats-Unis. Ils ont dû retirer les aspects pédagogiques de leur argumentaire. Parce que c'est purement commercial. Il faut en être conscient".

Le texte que le CSA devrait approuver ce mardi, devrait obliger à l'avenir les distributeurs à faire apparaître un panneau pendant quelques secondes, au moment où le téléspectateur zappe sur une chaîne dédiée aux enfants de moins de 3 ans.

Mais le message d'avertissement atteindra-t-il son but? Les parents y seront-ils sensibles? La télévision reste un baby-sitter bon-marché, et se laisser séduire par des chaînes pour bébés qui prétendent éduquer est parfois très tentant.

O. Leherte

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK