Strategy Cup: des étudiants dans la peau de consultants professionnels

Dernier briefing matinale avant la finale pour les étudiants.
Dernier briefing matinale avant la finale pour les étudiants. - © Marie Jauquet

Ce jeudi 18 févier se terminait la 11ème édition de la "Strategy Cup", une compétition annuelle, destinée aux étudiants belges et organisée par le Boston Consulting Group (BCG), un cabinet international de conseil en management. Le thème de cette année était l’éco mobilité.

Depuis lundi, les équipes d’étudiants, qui étaient au départ 300, travaillent à développer des projets innovants favorisant une mobilité plus verte, peu polluante et plus respectueuse de l’environnement.

Ce jeudi après-midi, Arthur Maistriaux et son équipe (tous en 3ème bac en ingénieur de gestion à l’UCL) présenteront leur projet, en compétition avec trois autres groupes : une application destinée à faire prendre conscience aux conducteurs de la quantité de CO2 qu’ils émettent afin de les amener à changer leur comportement et réduire leurs émissions : "Je crois que notre génération est très consciente des problèmes écologiques et c’est vraiment quelque chose auquel on doit faire attention. Il faut modifier nos habitudes de consommation. Dans le futur, cela va changer les outils qu’on aura en main" explique Arthur Maistriaux.

Une expérience professionnelle

Pour les étudiants, c’est l’occasion de découvrir la vie professionnelle et de s’immerger véritablement dans le métier de consultant : "C’est une incroyable opportunité de mettre en pratique ce qu’on apprend à l’université dans les cours théoriques. Nous avons aussi été encadré par de véritables consultants, on a beaucoup appris" déclare Arthur Maistriaux.

"Ils sont dans des conditions réelles, avec un client qui attend leurs recommandations" ajoute Pierre-Marie Despontin, responsable chez BCG.

L’occasion aussi d’apprendre à travailler en équipe, une formalité pour l’équipe d’Arthur : "On est tous habitué à travailler ensemble avec les travaux de groupes de l’école. On est d’abord amis avant d’être partenaires donc on a une bonne dynamique de groupe. L’année passée on avait déjà testé l’expérience en fait mais ça n’avait pas été très concluant. Du coup, c’était un challenge de recommencer avec la même équipe et en essayant d’aller beaucoup plus loin. En tout cas, on croit en notre projet".

On peut regretter que les projets en resteront à l’état de fiction mais comme le dit un coéquipier d’Arthur, "les idées sont là et quoi qu’il arrive, ça nous aura beaucoup aidé à nous mettre en place si on veut vraiment lancer l’application".

Une thématique centrale

On le voit, les questions écologiques deviennent une problématique centrale dans nos sociétés. Les émissions de CO2 ont un impact significatif sur le climat, le réchauffement climatique en est une preuve indéniable. Les citoyens, les politiques et plus récemment, certaines entreprises commencent à s’en rendre compte, c’est apparemment le cas de l’entreprise Solvay. "Cette entreprise de grande renommée, ancrée en Belgique, a vraiment un désir de travailler sur l’éco mobilité et pense que l’industrie chimique a un rôle à jouer dans ce défi mondial".

Si les étudiants ont beaucoup travaillé cette semaine, ils ne paraissent pas trop stressés. L’excitation et l’envie de se dépasser semblent avoir pris le dessus chez eux.

Les gagnants seront dévoilés ce jeudi soir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK