La SNCB s'attaque aux fraudeurs du supplément Diabolo

La société a constaté qu'une partie des quelque 3,3 millions de voyageurs qui ont pris le train vers ou depuis la gare de Brussels Airport en 2013 n'ont pas payé le supplément obligatoire. Le pourcentage de fraudeurs n'a toutefois pas été communiqué par la SNCB.

L'entreprise cherche donc un moyen de lutter contre cette fraude. Elle envisage ainsi d'installer des portiques à l'entrée la gare de l'aéroport afin d'empêcher l'accès aux voyageurs n'ayant pas payé le supplément Diabolo.

A partir du 1er février, le montant du supplément Diabolo passera de 4,44 euros à 5,07 euros.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK