La sieste au boulot: dormir un peu pour travailler mieux?

La sieste au boulot: dormir un peu pour travailler mieux?
La sieste au boulot: dormir un peu pour travailler mieux? - © Tous droits réservés

Chaque jour de la semaine, Robert Bodson effectue le même rituel. Après avoir pris son déjeuner dans la cantine de la grande banque pour laquelle il travaille, il descend à la "quiet room". Là il s'allonge sur un des fauteuils encore disponible, installe ses écouteurs et écoute de la musique zen. Sa sieste sur son lieu de travail peut commencer.

"Je viens tous les jours de travail, je prends une demi-heure de 13 heures à 13 heures 30" nous dit-il allongé confortablement. "Lorsque je remonte dans mon bureau, c'est comme si je commençais à 8 heures 30 le matin. Je me sens en pleine forme, l'esprit sain, la concentration à 100% et même faire des heures supplémentaires ne me gêne pas" affirme Robert.

Loin des préjugés

La banque pour laquelle il travaille est l'une des rares entreprises en Belgique qui pense que faire une petite sieste au boulot est une bonne idée à proposer à ses 2500 employés, loin des préjugés sur des collaborateurs soi-disant paresseux. Katrien Gossens, qui travaille pour le département des ressources humaines pour Euroclear, est en charge du bien-être au travail. Elle insiste sur la démarche globale que mène l'entreprise par rapport à ses employés. "C'est vraiment un concept complet de bien-être, qui forme un tout. Oui, nous pensons que la sieste a un impact sur la productivité et sur la qualité du travail. Si les gens sont bien reposés, ils sont plus concentrés, il y a moins de risques qu'ils commettent des erreurs, donc c'est bon pour tout le monde".

Pour Gimbada Benny Mwenge, pneumologue et spécialiste du sommeil aux cliniques universitaires Saint Luc à Bruxelles, les bienfaits d'une sieste restent difficiles à prouver scientifiquement mais beaucoup d'études montrent que ceux qui la pratiquent disent se sentir vraiment mieux. "De manière globale, chez les personnes qui n'ont pas de problème de sommeil, une sieste de 20 à 30 minutes apporte une amélioration qui est subjective. Sur les performances, tout dépend du type de travail que l'ont fait. Si j'ai un travail monotone, alors oui il y aura une amélioration liée au fait de faire une pause, au changement mais pas nécessairement sur la performance en elle-même" nous précise-t-elle.

L'oreiller-autruche

Si votre employeur n'a pas prévu d'endroit dédicacé à un petit repos bien mérité, de préférence entre 13 et 15 heures, il vous reste une solution. L'"ostrich pillow", l'oreiller-autruche en anglais, qui vous permet de piquer un petit somme directement sur votre bureau. "Il y a un orifice pour la bouche et la respiration, on glisse l'oreiller sur le visage, on place les mains au dessus de la tête dans les orifices et on peut se coucher sur un bureau ou une table" nous explique Frank Bosteels, porte-parole d'une agence de voyage qui distribue l'"ostrich pillow" en Belgique, en enfilant ce coussin un peu particulier comme une cagoule.

Il vous reste donc a plonger la tête la première, entre votre clavier et votre téléphone pour somnoler quelques instants en vous rappelant bien que le ridicule ne tue pas.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK