La rougeole frappe fort en 2019: 397 cas de rougeole en Belgique et 10 morts en Europe

2019 est à marquer d’une pierre rouge comme rougeole en Belgique : 397 cas de cette maladie y ont été recensés dans les neuf premiers mois de l’année, selon une enquête menée par Dr Monalisa Zampieri, pédiatre au CHU Saint-Pierre. Ces chiffres sont confirmés par les bilans semestriels de Sciensano, l’Institut de santé publique fédéral. C’est plus du triple de l’année 2018 alors que l’objectif des autorités était d’éradiquer la maladie pour cette année.

Cela commence comme un rhume avec forte fièvre. Mais très vite, des petites tâches rouges s’étendent sur le corps, depuis la tête jusqu’aux pieds.

Pour éradiquer la maladie, un seul moyen existe : la vaccination. Philippe Lepage, professeur de pédiatrie et médecin à l’hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, a observé pratiquement un cas par jour depuis le début de l’année dans son service. Ces cas, il les attribue à une mauvaise couverture vaccinale. " Elle est très bonne pour les bébés partout en Belgique mais le rappel à l’adolescence est plus aléatoire selon les régions de Belgique. Il y a une plus grande discipline en Flandres qu’en Wallonie et à Bruxelles. Pour nous médecins, c’est un travail quotidien de rappeler les risques qu’encourent les personnes incomplètement vaccinées. "

Laura Cornelissen, experte en épidémiologie, chez Sciensano, nuance le propos. " La médecine préventive est une compétence régionale et c’est sûr, les chiffres ne sont pas les mêmes dans les trois régions. Si la première dose de vaccination, réalisée à l’âge de douze mois, est identique dans les trois Régions et supérieure au seuil de l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé, ca se complique, par contre, pour la 2ème dose qui est à prendre à l’adolescence, elle est de 87% en Flandres, et 76% en Wallonie et à Bruxelles.

Faible vaccination dans la génération 20-30 ans

Cette experte rappelle également l’épidémie dans la prison de Lantin qui a lourdement pesé dans le nombre de cas recensés en Wallonie. Une autre explication est fournie par le planning familial de Charleroi, c'est un constat interpellant : la génération de 20 -30 ans serait beaucoup moins vaccinée que les autres. Peut-être l'effet des campagnes anti-vaccinations qui ont touché beaucoup de jeunes ces dernières années. L'enjeu de santé est pourtant vital : la rougeole peut laisser des séquelles au niveau du cerveau et au niveau pulmonaire voire des décès.

Ce pic de rougeole en Belgique doit aussi être contextualisé dans l’ensemble de l’Europe. Selon Sciensano, 120.000 cas de rougeole ont été recensés en Europe ces 12 derniers mois. Parmi eux, 10 cas mortels dont deux en France, un en Italie et un autre au Royaume-Uni. Le virus de la rougeole est deux fois plus contagieux que celui de la grippe.

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK