La prochaine grève européenne contre Ryanair devrait avoir lieu le 28 septembre

Fin de semaine passée, les syndicats menaçaient d'organiser la plus grande grève jamais connue par Ryanair.
Fin de semaine passée, les syndicats menaçaient d'organiser la plus grande grève jamais connue par Ryanair. - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Selon nos informations, la date de la prochaine grève européenne chez Ryanair est fixée, jusqu'à nouvel ordre, au 28 septembre prochain. Elle sera confirmée officiellement le 13 septembre, lors d'une conférence de presse des syndicats. Devraient être touchés: la Belgique, les Pays-Bas, l'Italie, l'Espagne et le Portugal.

Cette grève devrait être la plus importante grève européenne contre la compagnie irlandaise, puisqu'elle réunira, au moins, les syndicats belge, hollandais, italien, portugais et espagnol. La revendication est toujours la même: que Ryanair applique les législations nationales. C'est-à-dire qu'un employé Ryanair en Belgique aurait un contrat belge, un employé italien aurait un contrat italien, etc. selon la demande des syndicats. 

Réunion des syndicats et prochaines étapes

La grève concerne principalement le personnel de cabine, mais pourrait être rejointe par les pilotes.

La CNE organisera une conférence de presse à Bruxelles le 13 septembre prochain lors de laquelle plus de précisions devraient être apportées. La date de la grève sera alors communiquée officiellement. Elle a été fixée "jusqu'à nouvel ordre" au vendredi 28 septembre.

Didier Lebbe, secrétaire permanent à la CNE, a déclaré à Belga : "Nous attendons encore la confirmation de l'une ou l'autre organisation pour valider définitivement la date. Certaines vérifications au niveau des législations sociales des pays des syndicats participants doivent en effet encore avoir lieu avant de déterminer la date définitive". Ce qui devrait être fait jeudi lors de la réunion des syndicats européens à Bruxelles.

La semaine dernière, plusieurs syndicats européens représentant les membres d'équipage de Ryanair s'étaient réunis à Rome pour évaluer l'impact des actions de grève de cet été et coordonner la suite des actions.

Réaction de Jean-Jacques Cloquet, directeur sortant de l'aéroport de Charleroi (vidéo)

Le directeur de BSCA (Brussels South Charleroi Airport), qui vient par ailleurs d'annoncer son départ pour rejoindre la direction de Pairi Daiza, a réagi aux tensions sociales chez Ryanair : "On focalise sur Ryanair, mais toutes les compagnies aériennes connaissent des grèves. Il y a un problème chez Ryanair qui va se résoudre. (...) Les partenaires sociaux souhaitent faire cela de manière constructive. J'espère que mes amis irlandais feront de même".

Jean-Jacques Cloquet se dit donc confiant même si "quand Ryanair tousse, l'aéroport de Charleroi a un peu mal", la compagnie irlandaise représentant 75% de son activité.

Annulations de vol: quels sont les droits des passagers européens?

Cet été, la compagnie Ryanair avait annoncé qu'elle rembourserait les billets - comme elle en a l'obligation - mais qu'elle ne verserait pas d'indemnités à ses passagers pour les annulations et retards, invoquant des "circonstances extraordinaires". Déclarera-t-elle la même chose lors des prochaines actions des syndicats ?

En avril dernier, la Cour de Justice européenne avait conclu, dans une affaire impliquant la compagnie aérienne allemande TUIfly, qu'une grève sauvage du personnel navigant contre une restructuration ne pouvait être invoquée comme circonstance extraordinaire. 

Il y a donc tout lieu de penser que l'indemnisation due par Ryanair à ses passagers est bel et bien prévue par le règlement européen qui régit les droits des passagers aériens. Ces indemnités pour les annulations et retards sont généralement comprises entre 250 et 600 euros, selon la durée du vol.

 

Relisez notre article d'août dernier qui revenait en détails sur les droits des passagers européens.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK