La prison de Namur est profondément rénovée (Photos avant/après)

La prison de Namur profondément rénovée (Photos)
14 images
La prison de Namur profondément rénovée (Photos) - © Tous droits réservés

Depuis plus de deux ans, la Régie des Bâtiments a commencé la rénovation complète de la prison namuroise. Un projet organisé par phases pour maintenir son fonctionnement.

Les deux premières phases ont concerné les ailes B et D ainsi que certains locaux techniques. Les travaux concernent aussi une meilleure accessibilité à la prison. Le coût de ces deux premières phases représente un investissement de quelque 7 millions d’euros: "Ces ailes rénovées correspondent désormais aux besoins de fonctionnement d'une prison moderne. (...) Le nettoyage des façades extérieures du bâtiment d’entrée vient de débuter cette semaine et une nouvelle phase est en cours de préparation pour les ailes C et A ainsi que l'aile psychiatrique et le centre de la prison", explique Laurent Vrijdaghs, administrateur général de la Régie des Bâtiments.

La disposition et l'affectation de certains locaux ont été revues et de nouveaux locaux ont été créés afin de mieux correspondre au fonctionnement d'une prison moderne: local multifonctionnel, douches ou bureaux. L'accessibilité a également été améliorée via l'aménagement d'une douche et d'une cellule PMR. 

Les avant/après:

Ce jeudi, une visite guidée est organisée dans les ailes rénovées juste avant que les détenus investissent les lieux. Koen Geens, le ministre chargé de la Régie des Bâtiments s’est rendu sur place l’occasion: "Cette rénovation sera bénéfique pour tous, tant le personnel que les détenus. La mobilité à l'intérieur de la prison a été améliorée en élargissant les coursives et un ascenseur dans chaque aile facilitera aussi les mouvements. De plus, un nouvel espace de bureau a été créé et il y aura également plus de luminosité à l'intérieur du bâtiment", précise Koen Geens. 

Toutes les photos:

Archives : Journal télévisé du 23/05/2011

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK