La première injection contraceptive pour homme bientôt sur le marché

Des chercheurs indiens viennent de mettre au point la première injection masculine contraceptive.

C’est une avancée tout à fait prometteuse pour la contraception masculine. Aujourd’hui, aucune pilule contraceptive n’existe pour l’homme et seul le préservatif ou la vasectomie, une intervention chirurgicale irréversible lui est proposé.

Une recherche commencée il y a 13 ans en Inde

Les recherches indiennes pour créer ce premier contraceptif masculin ne sont pas neuves. Elles ont commencé il y a 13 ans. Mais aujourd’hui avec des essais concluants sur plus de 300 patients dans 97% des cas, le contraceptif n’attend plus qu’une approbation des autorités pour être mis sur le marché indien.

"Le principe est en fait l’injection d’un gel, un polymère à l’intérieur du canal déférent qui relie le testicule à la prostate, c’est-à-dire qui fait passer les spermatozoïdes, du testicule à la prostate. Et ce gel aurait des capacités de blocage des spermatozoïdes. Il les rendrait tout à fait inefficace", explique Daniel Murillo, chef de clinique adjoint à la fertilité à Saint-Pierre.

Le grand intérêt de cette technique est sa réversibilité, ajoute Daniel Murillo. "On peut dissoudre ce gel par une deuxième injection et le canal déférent reprend sa perméabilité et l’homme redevient fertile."

En attendant la pilule contraceptive masculine

Alors que les Indiens pourraient prochainement profiter du contraceptif injectable, les Etats-Unis, de leur côté, ont commencé des essais cliniques avec un gel similaire breveté sur le sol américain. La technique s’avère donc très prometteuse et elle représente une alternative, à terme, aux contraceptifs et surtout à la vasectomie. Quant à la fameuse pilule pour hommes, elle est toujours à l’étape d’essais cliniques. Sa commercialisation n’est pas attendue avant 10 ans. Il faudra donc être patients, messieurs…

Archives : Journal télévisé 14/08/2017

Les hommes se tournent aussi de plus en plus vers un autre moyen de contraception : la vasectomie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK