La pauvreté ne diminue pas dans l'Union européenne, au contraire

La pauvreté ne diminue pas dans l'Union européenne, au contraire
La pauvreté ne diminue pas dans l'Union européenne, au contraire - © ETIENNE ANSOTTE - BELGA

La pauvreté a légèrement progressé ces dernières années dans les pays de l'Union européenne, selon un rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT) publié mercredi.

D'après le rapport, la "pauvreté relative" dans l'UE - part de la population dont le revenu est inférieur à 60% de la médiane du revenu disponible équivalent - est resté assez stable (autour de 16,5% de 2005 à 2008).

"Depuis, ce taux a tendance à augmenter", passant de 16,8% en 2012 à 17,2% en 2014, expliquent les experts de l'OIT.

Sur la même période (entre 2012 et 2014) ce taux est resté stable aux Etats-Unis, tandis qu'il a très légèrement augmenté au Japon.

D'après l'OIT, une agence de l'ONU, durant ces deux dernières décennies, des avancées importantes ont été réalisées en matière de réduction de la pauvreté dans la majorité des pays.

10 000 milliards de dollars nécessaires pour éradiquer la pauvreté d'ici à 2030

L'OIT estime que près de deux milliards de personnes vivent avec moins de 3,10 dollars par jour (ajustés pour tenir compte des variations du coût de la vie) dans les pays émergents et les pays en développement.

Ce chiffre de "pauvreté modérée" représente quelque 36% de la population totale des pays émergents et en développement, contre 67% en 1990.

Au cours de cette même période, l'extrême pauvreté - qui touche les personnes vivant avec moins de 1,90 dollar par jour - a même baissé plus rapidement encore pour atteindre, en 2012 - dernière année pour laquelle des données sont disponibles - 15% de la population totale des pays émergents et en développement. La proportion était de 46,9% en 1990.

Dans les pays développés, selon les modèles utilisés par l'agence, 36% des enfants vivent sous le seuil de "pauvreté relative".

Selon les estimations de l'OIT, près de 10 000 milliards de dollars seraient nécessaires pour éradiquer la pauvreté extrême et modérée d'ici à 2030. Mais résoudre le problème de la pauvreté ne peut pas se faire uniquement en distribuant des aides sociales, estime l'OIT, qui recommande notamment de lutter contre la précarisation des emplois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK