La noblesse belge va compter quatorze nouveaux membres ce mardi

Le Roi Philippe lors des festivités du 21 juillet 2014. C'est le Roi qui décerne les titres de noblesse chaque année, lors de fête nationale.
4 images
Le Roi Philippe lors des festivités du 21 juillet 2014. C'est le Roi qui décerne les titres de noblesse chaque année, lors de fête nationale. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Comme presque chaque année, le Roi va décerner des titres de noblesse à l’occasion de la fête nationale du 21 juillet. Cette année, ils sont quatorze à se voir décerner un titre de comte, baron ou chevalier.

Le seul à recevoir le titre de comte cette année est Herman Van Rompuy, premier Président du Conseil européen et ténor de la politique belge. Il a aussi été Premier ministre entre 2008 et 2009 lors des crises à répétition qui ont suivi les élections de 2007.

Les barons 

Hilde Laga, avocate et professeure de droit à la KUL se verra attribuer le titre de baronne. Toujours dans le domaine scientifique, Jean Bourgain (mathématicien) deviendra baron, tout comme Peter Carmeliet (médecin et professeur à la KUL). Koenraad Debackere (professeur à la KUL dans le domaine des sciences de gestion) sera, comme ses collègues, anobli. Le physicien Marc Henneaux (ULB) se verra aussi décerner le titre.

Le titre de baron(ne) est aussi décerné à l’écrivaine Fabienne Claire Nothomb, plus connue sous le nom d’Amélie Nothomb, tout comme à Bénédicte Frankinet (ambassadrice belge et représentante permanente de la Belgique à l’ONU), Karel Pinxten (homme politique flamand), Pierre-Alain De Smedt (ancien président de la FEB) et François Cornelis (chimiste et acteur important dans la recherche et l’innovation).

Trois chevaliers dans le domaine des arts

Parmi les anoblis, il y a aussi trois chevaliers : François Glorieux (pianiste, compositeur et chef d'orchestre), Albert Vandervelden (galeriste liégeois) et Jean Van Hamme (romancier et scénariste de bandes dessinées), connu pour ses séries Thorgal, Largo Winch ou XIII.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK