La neige a recouvert la Belgique: les routes toujours glissantes

La neige a recouvert la Belgique: bus TEC déviés ou supprimés, TGV ralentis…
10 images
La neige a recouvert la Belgique: bus TEC déviés ou supprimés, TGV ralentis… - © Arnaud Pilet - D.R. - Agence du Tourisme de l’Est de la Belgique

En raison de l'amélioration des conditions de circulation, la Cellule d'Action Routière (CAR) a décidé de lever la phase de pré-alerte routière. La situation sur le réseau routier wallon continue toutefois à faire l'objet d'une évaluation régulière par la CAR, ajoute le SPW. Des plaques de neige durcie et de glace ainsi que des brouillards givrants se formeront dans la nuit de mercredi à jeudi et rendront les routes glissantes et dangereuses.

L'Institut royal météorologique (IRM) a mis en garde mercredi midi contre les conditions glissantes qui perdureront sur les routes du pays jusqu'à jeudi 10h. En province de Liège, le niveau d'alerte orange prévaudra jusqu'à 17h mercredi et en province de Luxembourg jusqu'à 15h. Ailleurs, le niveau d'alerte jaune sera en vigueur jusqu'à jeudi 10h, donc.

Dans les zones les plus concernées, on doit s'attendre à des conditions très glissantes et de nouvelles chutes de neige fraîche de l'ordre de 5 cm en 1 heure, ou 10 cm en 6 heures, ou 25 cm en 24 heures ou encore des pluies verglaçantes intenses et pratiquement généralisées.

La zone de neige quittera le territoire belge ce mercredi soir par les frontières du nord-est. Une couche de neige supplémentaire de 0 à 3 cm est encore possible dans le Hainaut, de 1 à 4 cm en Flandre orientale, Anvers, Brabant, Limbourg, Namur, Liège et Luxembourg, et de 4 à 8 cm dans le provinces de Liège et Luxembourg. On observera un léger dégel dans la région côtière et en Flandre occidentale.

Des plaques de neige durcie et de glace se formeront la nuit prochaine et rendront les routes glissantes et dangereuses.


►►► Retrouvez toutes les prévisions météo en cliquant ici

►►► Le point en temps réel sur vos conditions de circulation en cliquant ici


 

En province de Liège, la neige est tombée vers 6h. Les automobilistes roulent au pas sur le réseau secondaire. Les grands axes sont dégagés et les pistes de skis sont ouvertes aux amateurs de glisse, tout comme à Chimay d'ailleurs. En Luxembourg, seuls quelques petits incidents ont été recensés.


►►► À lire aussi : un chasse-neige glisse et emboutit des véhicules à l'arrêt à Eupen (vidéos)


 

Bus, trains, avions

La neige a perturbé la circulation des bus en Hainaut dans la matinéeLa direction des TEC  demande aux usagers de consulter régulièrement le site infotec.be où les informations sur les perturbations sont mises à jour en temps réel.

La neige n’a pas provoqué d’importants problèmes sur le rail belge. Même chose du côté de l'aéroport de Bruxelles-National où on enregistre malgré tout quelques retards. L'aéroport de Liège est lui aussi bien ouvert. Les équipes de déneigement ont maintenu les pistes en état.

La compagnie Eurostar, qui assure la liaison à grande vitesse entre Bruxelles et Londres, a anticipé les intempéries et a décidé dès mardi d’annuler huit trains sur l’ensemble de son réseau ce mercredi. Les détails pour les heures à venir se trouvent sur le site internet d'Eurostar.

La vitesse des TGV est par contre réduite vers la France et les Pays-Bas. « En raison des prévisions météorologiques exceptionnelles pour la journée du mercredi 30 janvier 2019, la circulation des trains Thalys risque d’être perturbée et des retards sont à prévoir sur l’ensemble du réseau », peut-on lire sur thalys.com.

Le toit d’un hangar s’effondre à Frasnes-lez-Buissenal

Les intempéries ont aussi causé l’effondrement d’un hangar à Frasnes-lez-Buissenal. Son toit est tombé sur la chambre où dormaient deux enfants. « Les enfants ont été sauvés. Ils ont pu s’extirper des gravats », indiquait-on à 6h45 au dispatching des services de secours de Wapi.


►►► À lire aussi : Pourquoi le camion d’épandage n’est-il pas passé dans ma rue ? Qui doit déneiger le trottoir ?


La tempête Gabriel traverse la France

Chez nos voisins français, la tempête Gabriel a traversé le territoire dans la nuit. Quinze départements, contre 43 au début de la tempête, étaient encore placés en vigilance orange mercredi matin, uniquement pour le risque « neige-verglas », selon Météo-France. La mesure, qui concerne une majorité de départements du nord du pays, vaut jusqu’à jeudi minuit.

Ben Weyts, le ministre flamand de la Mobilité, a été concerné par cette tempête. Il se trouvait à bord d’un TGV en direction de Lyon où il devait assister au « Bocuse d’Or », le concours mondial de la cuisine. « La gare de Lille-Europe n’est plus alimentée en électricité. C’est pour ça qu’on ne peut plus rentrer en gare », explique un accompagnateur de train de la SNCF dans la vidéo ci-dessous.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK