La neige a provoqué 630 km de bouchons, et elle va encore tomber

La neige tombe sur la majeure partie du pays depuis le milieu de la journée de lundi et ce n'est pas fini: d'importantes masses neigeuses remontent du sud, de la Manche, et atteindront nos régions dans la nuit.

"Sur la base des chiffres dont nous disposons, cela devrait être la pire heure de pointe du soir de cette saison hivernale", a indiqué Hajo Beeckman, du Centre de trafic flamand.

"Les gros problèmes se situent entre Zaventem et Waterloo", dans les deux sens, d'après lui. "La situation est également très difficile entre Dilbeek et Strombeek-Bever. En raison des nombreux incidents, les services de secours ont des difficultés à intervenir."

La situation se complique à cause du verglas et on comptait jusqu'à 630 km de bouchons cumulés sur l'ensemble du réseau belge vers 19H00. Beaucoup de bouchons, donc même si on est encore loin du record enregistré le 3 février 2012: Touring avait mesuré 1275 kilomètres cumulés sur les autoroutes du pays, Tom Tom, plus de 4000 kilomètres d'embouteillages sur l'ensemble des routes belges (routes secondaires comprises). Le précédent record datait du 10 février 2010: 948 kilomètres de files.

La situation est encore plus compliquée sur le réseau secondaire où les chaussées sont glissantes. Cela pose des problèmes principalement sur le ring de Bruxelles avec des temps de parcours allongés, mais aussi sur l'E411 vers Namur et sur la N5 entre Waterloo et Genappe.

On constate en outre beaucoup d’accidents en Hainaut et des ralentissements en Brabant wallon et en province de Namur.

Jusqu'à 20 cm mardi matin

Selon Mobilinfo de la RTBF, on pourrait dépasser les 240 km d'embouteillages sur les autoroutes belges mardi matin. Voici un topo des zones de chutes de neige pour la nuit de lundi à mardi et pour la journée de mardi sur nos régions.

Durant la nuit et jusqu’à 6h du matin :

  • Le Hainaut sera le plus touché (principalement le long du sillon Sambre-et-Meuse) avec 6 à 7 cm de neige fraîche
  • 5 à 6 cm sur les Régions Bruxelles et en Campine
  • 3 à 4 cm sur la Gaume (qui sera moins touchée).

Mardi matin, le sud de la province de Namur et le sud du Hainaut seront les régions les plus touchées voire les plus dangereuses. L’accumulation de ce qui sera tombé la nuit et en matinée donnera :

  • 10 cm sur la région namuroise
  • jusqu’à 20 cm sur le sud de la province de Namur
  • 15 à 20 cm sur le sud du Hainaut (sillon Sambre-et-Meuse)
  • 8 à 12 cm sur la Région de Bruxelles
  • 4 à 5 cm en Gaume

Concernant la province du Hainaut, les axes E403, E42, N5, E19 et Ring 3 de Charleroi sont les plus visés. En province de Namur, sont visés les axes : E42, E411 et N4.

Le réseau secondaire restera le plus délicat et potentiellement le plus glissant à partir de la fin de nuit.

Vigilance renforcée

La Cellule d'Action Routière (CAR) composée du Centre Régional de Crise de Wallonie (CRC-W), du centre Perex et de la Police Fédérale de la route reste activée. La vigilance renforcée est toujours maintenue et la situation sur le réseau routier wallon continue de faire l'objet d'un suivi régulier afin de prendre toutes les mesures adéquates.
 
La Wallonie a activé tous les moyens conventionnels en personnel et en matériel pour assurer au maximum la
sécurité des usagers et maintenir de bonnes conditions de circulation sur les voiries régionales.
 
Mais vu les prévisions, le Centre régional de crise de Wallonie et la Police de la route recommandent la plus grande prudence aux personnes qui doivent emprunter la route.
 
Face à ce nouvel épisode hivernal, sans doute le plus intense de l'hiver, il est utile de rappeler les règles de sécurité élémentaires:
  • adapter sa vitesse,
  • éviter toute manoeuvre brutale,
  • garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède,
  • prévoir les équipements nécessaires (pneus neige),
  • bien vérifier l'état de son véhicule (lave glace, pare-brise),
  • ne pas dépasser les épandeuses, …
 
Attention: il continuera de neiger sur la presque totalité du pays durant la journée de mardi. Les conditions de circulation demeureront donc probablement très difficile durant la majeure partie de la journée. Le vent favorisera en effet la formation de congères qui pourraient surprendre les automobilistes.
 
RTBF

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK