La musique sur baladeur peut rendre sourd

RTBF
RTBF - © RTBF

Ecouter de la musique très fort avec un casque sur un baladeur peut rendre sourd, a averti un comité scientifique dépendant de la Commission européenne, prête en ce qui la concerne à imposer de nouvelles mesures de sécurité pour les appareils.

Les ventes de baladeurs, notamment de lecteurs MP3, ont explosé dans l'Union européenne. Entre 50 et 100 millions de personnes écoutent quotidiennement de la musique de cette manière, écouteurs vissés dans les oreilles, coupés du reste du monde.

Or une enquête réalisée par le Comité scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux (Csrsen), établi en 2004 par l'exécutif européen pour lui donner des avis, a lancé une mise en garde.

"Les propriétaires de baladeurs, risquent des pertes auditives irréversibles s'ils règlent le son trop fort et se servent de l'appareil pendant plus d'une heure par jour toutes les semaines pendant au moins 5 ans", dit-il.

Or c'est le cas de 5 à 10% des utilisateurs de lecteurs, soit 2 à 10 millions de personnes, indique l'enquête.

"Je suis inquiète que les jeunes (...) soient si nombreux à risquer sans le savoir une dégradation irréversible de leur fonction auditive", s'est alarmée Meglena Kuneva, commissaire en charge de la protection des consommateurs, après la publication des résultats de cette étude.

"Nous devons agir rapidement. Nous devons sensibiliser les consommateurs. Il faut aussi revoir les contrôles en vigueur", a-t-elle annoncé.

La Commission européenne veut organiser une conférence à Bruxelles début 2009 afin de définir la marche à suivre avec les Etats, l'industrie et les consommateurs.

Une norme de sécurité européenne réduit à 100 décibels le niveau sonore des baladeurs. Mais la nouvelle génération de lecteurs portables est capable de restituer les sons sans perte de qualité à un niveau sonore très élevé, d'où la tentation de pousser le volume.

La première action immédiate est l'information des consommateurs sur les risques pour pousser les utilisateurs de lecteurs à baisser le volume d'écoute et à ne pas vivre avec les écouteurs vissés aux oreilles, a-t-elle souligné.

L'avertissement vaut également pour les téléphones portables, notamment sur ceux qui permettent d'écouter de la musique, a-t-elle précisé.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK