La maman de Théo Hayez, disparu en Australie, témoigne: "Je garde espoir mais je suis réaliste"

La police fédérale belge vient de lancer un avis de recherche concernant Theo Hayez, en invitant toute personne ayant été en contact avec lui ces derniers jours à se manifester auprès de la police. Theo, c’est ce jeune homme de 18 ans originaire d’Overisje qui a disparu en Australie depuis le 30 mai. Il était en vacances avec des amis et devait rentrer ce jeudi 13 juin en Belgique. La dernière fois qu’il a été vu, il sortait d’une boîte de nuit et rentrait dans son auberge de jeunesse.

Alors qu’il était en contact avec sa maman presque tous les jours, il ne s’est plus manifesté depuis le 31 mai. Ce qui n’est absolument pas dans ses habitudes témoigne sa maman Vinciane Delforge. Elle le décrit comme un garçon très sérieux et très organisé.

Si le papa de Theo est parti ce matin pour l’Australie pour aider aux recherches, la police de Byron bay où résidait le jeune homme poursuit les recherches à l’aide d’un drone et a fait appel à la population locale pour retrouver la trace du jeune homme, via la diffusion d'une vidéo. Jusqu’ici sans résultat.

Garder espoir malgré tout

Vinciane Delforge, entre espoir et détresse envisage aujourd’hui le pire : "Dès le début je me suis dit qu’il lui était arrivé quelque chose. Une mauvaise rencontre ou un accident. C’est un garçon très organisé, très équilibré. Il n’aurait jamais commis d’imprudence. Nous échangions quasi tous les jours des messages. Il lui est arrivé de se retrouver dans une zone désertique sans pouvoir communiquer mais il m’avait prévenue. Ici rien ! Il sait que je suis une mère poule. Ça ne lui ressemble pas. Je garde espoir mais je suis réaliste."

Les parents de Theo ne disposent pas d’importants moyens financiers. Ce sont des amis du jeune homme qui ont organisé un crowdfunding pour financer leur voyage en Australie. "Je n’ai pas d’économies et je n’aurais pas pu y aller autrement. C’est important d’aller sur place pour peut-être poursuivre les recherches quand elles seront arrêtées par la police australienne. Pour ne pas avoir de regrets…"

Plus de 20.000 euros ont déjà été récolté via la plate-forme de financement participatif "GoFundMe". Vinciane Delforge se dit très reconnaissante du soutien apporté à sa famille, ici en Belgique et en Australie. "Tout l’argent récolté ne nous appartient pas. Ce qu’il en restera sera versé à Child Focus ici et à une organisation similaire en Australie. Pour aider des parents qui seraient dans la même situation que nous", conclut cette maman qui s’accroche pourtant au moindre espoir de retrouver son fils.     

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK