La machine à nettoyer les océans sera en fonction en 2016

Le site du "Nouveau Paradigme" évoque la mise en marche de l’aspirateur à déchets marins pour l’an prochain.
2 images
Le site du "Nouveau Paradigme" évoque la mise en marche de l’aspirateur à déchets marins pour l’an prochain. - © Tous droits réservés

Rarement une invention aura suscité autant d'intérêt sur le Web : une machine à nettoyer les océans. Lancée par un jeune Néerlandais de 16 ans en 2011, l’idée pourrait prendre vie cinq ans plus tard. Il aura alors 21 ans.

Tous les sites d’information en ont parlé et les internautes ne cessent de consulter les anciens articles qui évoquent cette machine née "un peu par hasard". Le site du "Nouveau Paradigme" vient actualiser le sujet en évoquant la mise en marche de l’aspirateur à déchets marins pour l’an prochain.

Effaré par la quantité de déchets de plastique échouée sur les côtes

Les prémices de l’aventure remontent à cinq ans, lorsque Boyan Slat, parti à la plage avec ses parents a été effaré par la quantité de déchets de plastique échouée sur les côtes. Le jeune lycéen décide alors de consacrer six mois à la compréhension du problème.

Une réflexion qui débouchera finalement sur la conception (toute théorique) d’une barrière géante en forme de V, capable de rassembler les débris de plastique grâce aux courants marins naturels. Et sans faire obstacle au plancton et aux poissons.

Entre le Japon et la Corée du Sud

Depuis, son "The Ocean Cleanup" a intéressé les chercheurs. Après une étude de faisabilité, un programme de financement alimenté par les internautes permet d’envisager la mise en place du projet en 2016. Le prototype sera déployé au large de la côte de l’île de Tsushima située entre le Japon et la Corée du Sud où la pollution au plastique atteint des records.

Le site de "Nouveau Paradigme" rapporte que "le système de 2 kilomètres de long sera la plus grande structure flottante de l’histoire du monde."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK