La Loterie nationale reverse 201.000 euros au fonds Anticancer pour soutenir la recherche

La Loterie nationale a décidé de soutenir cette recherche à hauteur de 201.000 euros
La Loterie nationale a décidé de soutenir cette recherche à hauteur de 201.000 euros - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

La Loterie nationale a reversé 201.000 euros au fonds Anticancer pour financer une étude clinique sur le traitement du cancer du col de l'utérus. Celle-ci combine des traitements existants et peu onéreux avec l'immunothérapie, indique le Fonds jeudi dans un communiqué.

"Les traitements actuels contre le cancer du col de l'utérus sont agressifs", explique le directeur médical du Fonds Anticancer, Guy Buyens. "L'immunothérapie offre une piste prometteuse puisqu'elle renforce le système immunitaire et l'aide à lutter contre les cellules cancéreuses. Cette technique combinée à la radiothérapie et à cinq traitements déjà existants pourrait permettre de combattre plusieurs tumeurs en même temps, tout en améliorant l'efficacité de l'immunothérapie sans en augmenter le coût".

La Loterie nationale a décidé de soutenir cette recherche à hauteur de 201.000 euros. "Cet appui rend possible une recherche onéreuse mais nécessaire afin d'aider davantage de patients de la meilleure façon possible", poursuit M. Buyens.

Lorsque les cancers de l'utérus et du col de l'utérus sont découverts à un stade précoce, les chances de survie des patientes atteignent 90% après cinq ans. "En cas de métastases, il n'existe malheureusement que peu d'options de traitement et les chances de survie n'excèdent pas un an et demi. L'étude aura donc un impact direct sur les patientes", affirme Guy Buyens.

En Belgique, on estime que le cancer du col de l'utérus est diagnostiqué chez 640 femmes par an et le cancer de l'utérus chez 1.429 femmes.

Bien que l'étude soit axée sur ces deux types de cancer, ses résultats pourraient être utiles pour le traitement d'autres formes de cancer.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK