"La loterie de l'indécence" : le dessin qui réagit au débat sur le burkini crée le buzz

"La loterie de l’indécence". C’est le nom qu’une jeune femme de 25 ans a décidé d’attribuer à son dessin, devenu viral sur la toile.

En réaction aux récentes polémiques autour du burkini, la jeune illustratrice a décidé de publier sur son compte Twitter, sous le pseudonyme "La Sauvage Jaune", un dessin qui dévoile le corps d’une femme, divisé en deux extrêmes : du côté gauche, la femme est vêtue d’un burkini tandis que du côté droit, elle porte simplement une mini-jupe.

Une flèche relie plusieurs parties du corps à une petite légende qui pointe un reproche ou un a priori sur un des deux styles représentés.

Elle est trop habillée, elle ne l’est pas assez

Habillées, dénudées, trop habillées ou pas assez, les femmes seront, selon l’illustratrice, "les seules perdantes, encore une fois". Si la jeune femme préfère garder l’anonymat et refuse de révéler son métier, elle se dit toutefois féministe "par la force des choses", parce qu’elle est une femme et "qu’il faut bien défendre les femmes", rapporte l’Obs.  

Elle confie surtout avoir été agacée par la lecture de commentaires violents sur les réseaux sociaux, concernant les femmes. "L’idée de la ‘loterie de l’indécence’, c’est un peu : choisis n'importe quelle partie du corps d'une femme, quelqu'un trouvera quelque chose à y redire", explique-t-elle au Huffington Post.  

Alors que les premières amendes punissant le port du burkini ont été délivrées ce weekend en France, le dessin, publié mardi, a déjà été retweeté plus de 6000 fois et a également été partagé en masse sur Facebook. Un engouement auquel ne s’attendait visiblement pas son auteure. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK