La location de jeux vidéo va être interdite

RTBF
RTBF - © RTBF

Les vidéothèques ou magasins de jeux vidéo ne pourront plus, à partir du lundi 1er décembre, louer des jeux vidéo pour quelques euros et une durée de quelques jours.

La location de jeux vidéos en Belgique n'a officiellement jamais été autorisée. Une politique de tolérance était en vigueur à laquelle il sera mis fin le 1er décembre. Pour les vidéothèques, cette interdiction est une très mauvaise nouvelle. La location de jeux vidéo représente en moyenne 10 % de leur chiffre d'affaires.

« Si on loue un jeu durant une semaine on ne va probablement plus lacheter. Le manque à gagner réside dans le fait que les points de location ne demandaient pas de permission et que ceux-ci empochaient largent de ces locations mais les producteurs de jeux vidéo, eux, ne touchaient rien » déclare Olivier Materlinck, porte parole de la Belgian Entertainment Association qui regroupe entre autre les producteurs de jeux.

Dautant plus que « Produire un jeu vidéo coute entre 30 et 50 millions deuros et les producteurs de jeux vidéo ne peuvent récupérer cet argent que par la vente de jeux. Sil y a un « business model » qui peut se mettre en place pour générer un revenu qui résulte de la location de ces jeux vidéos, les producteurs ne seront pas contre. Mais pour linstant, ce système modèle nexiste pas » ajoute-t-il. 

La Belgian Entertainment Association (BEA) avait préparé un scénario de sortie. Depuis le 1er juin, les locataires de jeux ne peuvent plus ajouter de nouveaux titres à leur section location. Les titres qui étaient déjà présents peuvent encore être loués jusqu'au 1er décembre. 

Les joueurs devront donc acheter les jeux et pour cela, débourser en moyenne 60 euros. A moins que certains ne délaissent la location pour le téléchargement illégal...

(Avec P. Vandenbulcke)

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK