La jeune Belge disparue au Népal est décédée de mort violente

La jeune Belge avait disparu pendant un trekking
La jeune Belge avait disparu pendant un trekking - © AFP PHOTO / PRAKASH MATHEMA

Debbie Maveau, une Belge de 23 ans dont le corps a été retrouvé dans un parc national du Népal, est bien décédée de mort violente, a indiqué samedi matin le parquet fédéral. Le corps de la jeune femme n'a pas été rendu à sa famille car il faut encore déterminer la cause exacte du décès. Le parquet fédéral estime toutefois qu'il est trop tôt pour parler d'assassinat ou de meurtre en vue de faciliter le vol.

Debbie Maveau s'est envolée début mars pour le Népal, où elle voulait travailler trois mois comme volontaire. Elle a ensuite entamé un trekking de six jours dans le parc national Langtang National Park.

Quand sa famille s'est inquiétée de ne plus avoir de ses nouvelles, la police et l'armée népalaises ont alors lancé une importante opération de recherche dans le parc. Le corps de la jeune femme a finalement été retrouvé dans un bois.

Le parquet fédéral penche pour une mort violente mais ne décrit pas pour autant les faits comme un meurtre commis en vue de faciliter un vol, indiquant n'avoir pas encore assez de preuves en ce sens, a déclaré la porte-parole, Lieve Pellens.

Le parquet n'exclut pas d'envoyer une commission rogatoire sur place.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK