La génération Y bouscule le monde du travail

Ils ont des habitudes et des attitudes différentes sur le lieu de travail. Et parfois, ils éprouvent des difficultés à s'insérer.

Après les baby boomers, après la génération X née grosso modo entre 1960 et 1980, voici la génération Y, des travailleurs de 30 ans et moins qui arrivent aujourd'hui sur le marché de l'emploi. Et ils sont différents. La différence est telle, parfois, que des formations voient le jour dans le but d'améliorer la communication entre générations.

Le but de ces formations: mieux travailler ensemble. Et pour cela il faut apprendre à se connaître.

La génération Y est presque née avec un ordinateur en main et, autre particularité, elle n'a  pas peur de changer de travail. Les baby boomers ont aujourd'hui grosso modo entre 45 et 65 ans, les X ont la trentaine et quelques, suit ensuite la génération Y, née à la fin des années 70 et dans les années 80. Les ordinateurs font partie de leur vie et ils ont appris à manifester leurs propres opinions. Et contrairement à leurs aînés, les Y n'éprouvent aucune difficulté à changer d'entreprise.

De plus en plus de patrons prennent conscience de cette nouvelle génération, des jeunes qu'il faut pouvoir intégrer dans sa société et... garder.

C'est aussi parce que les Y remettent souvent tout en question qu'ils ne sont parfois pas appréciés par leurs aînés. Le tout est d'avoir le décodeur pour se comprendre entre générations.

Un point commun aux trois générations est à noter quand même: tous les travailleurs ont besoin de reconnaissance pour avancer.

(M.S. avec Delphine Simon)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK