La femme la plus âgée du monde est une Japonaise de 116 ans

Une longévité que certains attribuent à la tradition culinaire des Japonais, axée sur le poisson, le riz, les légumes et d’autres aliments faibles en graisses.
Une longévité que certains attribuent à la tradition culinaire des Japonais, axée sur le poisson, le riz, les légumes et d’autres aliments faibles en graisses. - © JIJI PRESS - AFP

Kane Tanaka a été récompensée samedi lors d’une cérémonie dans la maison de retraite où elle vit à Fukuoka, dans le sud-ouest du Japon. 7e de 8 enfants, Tanaka est née le 2 janvier 1903, a eu quatre enfants et en a adopté un cinquième.

Selon The Guardian, elle se lève généralement vers 6 heures du matin et aime étudier les mathématiques. Il faut dire que Kane Tanaka est confrontée à une forte concurrence. La population centenaire japonaise avoisine les 70.000. Ce qui explique pourquoi les Japonais ont tendance à dominer la liste des personnes les plus âgées.

Certains y trouvent l’explication dans une tradition culinaire axée sur le poisson, le riz, les légumes et d’autres aliments faibles en graisses. D’autre part, l’âge étant traditionnellement respecté au Japon, les personnes restent actives jusqu’à 80 ans et plus.

Les hommes vivant généralement moins longtemps, le plus ancien spécimen masculin serait un autre Japonais de 113 ans, vivant sur l’île japonaise la plus au nord de Hokkaido.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK